Accueil
Facebook
Favoris
Chercher

Nous rejoindre sur Facebook
Vous avez un compte Facebook ? Rejoignez notre communauté et restez informé de l'actualité du site.


Mixa Corps Minceur Legging
Le 1er Legging minceur intégral jambes de Mixa à la caféine micro-encapsulée pour brûler graisses et textile drainant pour diminuer la rétention d'eau, la cellulite et la sensation de jambes lourdes...


Méthode Lafay femme
Une méthode idéale, sans matériel et à la maison, pour éliminer les graisses, galber les muscles et perdre du poids rapidement...

L'anneau gastrique


Par Georges, le 19/12/2013

On appelle cette opération « pose d'un anneau gastrique » ou plus scientifiquement « gastroplastie par anneau gastrique modulable ». L'anneau quant à lui peut avoir le nom de « lapband ».
Cette intervention mécanique restrictive s'adresse exclusivement aux personnes atteintes d'une obésité de niveau sévère à morbide et consiste en la pose d'un anneau qui réduira la taille de l'estomac et donc la proportion de nourriture ingérée par le patient. En effet, grâce à cet anneau, le patient ressent plus rapidement une sensation de satiété et apporte donc moins de calories à son organisme, ce qui aura pour conséquence de le faire maigrir.



Les conditions de pose d'un anneau gastrique


La pose d'un anneau gastrique est destiné aux personnes dont l'IMC se situe au delà de 35 et qui souffrent de complications liées à leur obésité comme l'hypertension, ou le diabète. Mais cela concerne également les patients dont l'IMC dépasse les 40. L'âge du patient doit se situer entre 18 et 55 ans même si certains chirurgiens consentent à une intervention en dehors de cette fourchette.

Le patient doit déjà avoir essayé de perdre du poids grâce à un suivi diététique d'au moins 6 mois qui n'a pas donné de résultat. Il doit être conscient des inconvénients de l'intervention et comprendre qu'il devra changer son hygiène de vie. Le patient doit montrer une volonté de suivre cette voie.
Enfin, le il ne doit pas présenter de contre-indications physiques, comme une maladie endocrinienne, une maladie inflammatoire du système digestif ou tout autre maladie peu compatible avec l'opération. Le patient ne doit pas non plus souffrir d'allergie avec le matériel utilisé, ne doit pas présenter de dépendances à l'alcool ou à une drogue. Pour finir, l'équilibre psychologique du patient est également pris en compte.



L'opération


Le Lapband est un anneau fabriqué en silicone relié à un tube grâce auquel il est possible de resserrer ou desserrer l'anneau.
Lors de l'opération, le chirurgien utilise des outils laparoscopiques qui permettent de ne pas ouvrir l'abdomen et donc de pratiquer une intervention peu invasive. Il pose alors l'anneau de silicone autour de l'estomac, au niveau de la partie supérieure, ce qui sépare l'organe en deux parties. La partie la plus haute ne pourra plus contenir beaucoup de nourriture, environ un dixième de sa capacité normale.

Le tube relié à l'anneau est alors rattaché à un boîtier situé sous la peau du patient et par lequel il est possible d'injecter ou de pomper du sérum physiologique destiné à remplir l'anneau. Plus l'anneau est gonflé de liquide et plus il sera serré, et inversement, retirer du liquide entraînera un desserrage. Ainsi, le boîtier, placé généralement près des côtes, permet de gérer la taille du passage laissé par l'anneau selon le cas du patient.



Les avantages de l'anneau gastrique


La pose d'un anneau gastrique est une solution efficace pour lutter contre l’obésité. On observe, en moyenne, une perte de plus de 50% de la masse excédentaire du patient dont la majorité est perdue dans les deux ans suivant l'opération, à raison de 2 à 4 kilos chaque mois.
L'anneau gastrique permet souvent de fortement diminuer les risques liés à l’obésité du patient comme le diabète, l'hypertension, les soucis d'articulation ou l'apnée du sommeil. L'intervention permet également de traiter ces problèmes si le patient en souffre déjà.

Cette technique n'est pas malabsorbative. C'est à dire qu'elle n'interfère pas dans l'absorption des nutriments, elle en réduit seulement la quantité ingérée. Cela a pour conséquence positive d'éviter une bonne partie des carences vitaminiques provoquées par une technique de détournement de la digestion. De même, comme cette technique ne dérive pas la digestion en évitant le duodénum, le patient opéré ne risque pas de subir un syndrome de dumping gastrique qui provoque une vidange gastrique trop rapide sans que les aliments n'aient eu le temps d'être suffisamment digérés.

La pose d'un anneau gastrique est une technique réversible et il est donc possible de retirer l'ensemble du dispositif en procédant à une opération similaire à celle qui a permis sa mise en place.
L'intervention de mise en place de l'anneau gastrique est peu invasive et ne laisse que des cicatrices réduites. De plus, la récupération post-opératoire est plutôt rapide et ne nécessite que quelques jours. De plus, les douleurs sont limitées par rapport à une opération où l'abdomen doit être ouvert.
L'ensemble du matériel utilisé, comme le dispositif de serrage de l'estomac, est conçu en silicone ou en plastique. Ces matériaux sont bien tolérés par l'organisme et n’entraînent pas de risques pour la santé du patient.
En résumé, la pose d'un anneau gastrique est une technique qui fonctionne bien, qui est peu invasive et qui est moins contraignante que d'autres techniques.



Les inconvénients de l'anneau gastrique


Cependant, pour que les résultats soient optimaux, l'encadrement et le suivi du patient sont primordiaux tout comme le respect de nouvelles habitudes alimentaires et la pratique d'une activité physique. Ces habitudes doivent être prises en amont de l'opération afin que le patient y soit déjà habitué. Il faudra également maintenir ces habitudes à vie afin de s'assurer de conserver les bénéfices de l'intervention sur le long terme.
Cette opération n'est pas destinée à tous les patients car certains peuvent présenter des contre-indications liées à des problèmes médicaux ou simplement dûes à une obésité extrêmement sévère. Dans leur cas, une intervention nécessitant l'ouverture de l'abdomen pourrait être nécessaire, avec plus d'inconvénients, de risques et de douleurs à la clé.

Même si la pose d'un anneau gastrique présente peu de risques, ils existent tout de même. Ceux-ci dépendent bien sûr de l'état de santé du patient mais aussi de la procédure en elle-même. Il existe un risque de décès d'environ 0,05%. De la même façon, c'est une opération qui comporte moins de douleurs que d'autres, plus agressives, mais ces douleurs sont quand même présentes.



Le coût de l'intervention


Le prix de l'opération est variable suivant les tarifs pratiqués par le chirurgien. Elle se situe, en moyenne, aux alentours de 2000 à 3000 euros auxquels se rajoutent les dépassements d'honoraires, s'il y en a. Ces derniers peuvent être pratiqués par le chirurgien lui même mais aussi par l'anesthésiste et il est quelque fois possible d'obtenir un rabais en discutant avec eux.
En France, la sécurité sociale assure une partie du remboursement de l'intervention du moment où votre IMC est au dessus de 35. La partie non remboursée pourra être prise en charge par une mutuelle si vous souscrivez à l'une d'elle.
Le remboursement des dépassements d’honoraires n'est pas assuré par la sécurité sociale et est différemment pris en charge suivant la mutuelle. Il est donc utile de prendre contact avec votre mutuelle afin de vérifier leurs conditions.
Il est également possible de souscrire à une assurance hospitalisation qui peut prendre en charge les dépenses que les mutuelles et la sécurité sociale ne remboursent pas.




Commentaires


Pas de commentaires.

Laisser un commentaire
Pseudo :
Commentaire :
Veuillez recopier le code ci-dessous