Tout savoir sur la liposuccion !

La liposuccion, appelée également lipoaspiration est actuellement l'intervention de chirurgie la plus pratiquée au monde. Cette intervention agit sur les rondeurs disgracieuses que ni les régimes et ni la gymnastique ne parviennent à effacer. Technique chirurgicale mise au point par le Docteur Yves Gérard Illouz en 1977, la liposuccion a bénéficié de progrès chirurgicaux considérables et est aujourd'hui une intervention éprouvée, fiable et efficace, qui a révolutionné la chirurgie esthétique, et le corps des femmes et des hommes.

Les indications de la liposuccion

Il existe deux types de surcharges graisseuses:

  • Les surcharges graisseuses métaboliques augmentant avec la surcharge pondérale et diminuant avec un amaigrissement.
  • Les lipoméries c'est à dire les surcharges graisseuses résistantes aux régimes amaigrissants et à la pratique d'activités sportives. Souvent d'origine génétique, c'est sur ces excès graisseux localisés sur une ou des zones spécifiques que la liposuccion va trouver sa meilleure indication.

Lors d’un régime, l'amaigrissement ne s'effectue pas forcément sur les zones que l'on souhaite! On retrouve ces surcharges réticentes sur la culotte de cheval chez la femme (dont le nom scientifique est régions trochantériennes), les hanches, le ventre, les mollets, l'intérieur du genoux, les bras, les poignées d'amour chez les hommes, la poitrine (lors des cas d'hypertrophie mammaire chez les hommes, parfois associée à une réelle gynécomastie). Ces amas graisseux peuvent aussi se situer sur le visage et le cou: double-menton (liposuccion cervicale) et bajoues.

Liposuccion et obésité

La lipoaspiration n'est pas un traitement contre l'obésité généralisée, et demeure même contre-indication pour les obésités diffuses à la Renoir.
Cette intervention raffinée ne remplace pas un régime et n'est donc pas indiquée dans le traitement des couches graisseuses accumulées par une suralimentation. Il est d'ailleurs conseillé au patient d'être le plus proche possible de son poids idéal, pour un meilleur résultat, et pour un meilleur ciblage des zones indélogeables à aspirer.

Liposuccion des cuisses et de la culotte de cheval.

Avant l'intervention

Une à deux consultations avec le chirurgien esthétique sont programmées. Une analyse précise des surcharges graisseuses est effectuée: le chirurgien évalue la tonicité et l'élasticité cutanée. La stratégie d'intervention est élaborée ainsi que la programmation d'éventuels gestes chirurgicaux associés en cas d'excès cutanés afin de réaliser une remise en tension de la peau.

Un délai de 15 jours de réflexion minimum doit être appliqué avant l'opération de liposuccion. Un bilan sanguin préopératoire est effectué selon les prescriptions. La prise d'aspirine est évitée au moins 10 jours avant l'intervention, ainsi que la prise d'anti-inflammatoires ou d'anticoagulants oraux afin d'éviter tout risque hémorragique.

Un arrêt strict du tabac 10 jours avant l'intervention doit être observé afin d'éviter le risque de nécrose. L'arrêt de la pilule contraceptive est parfois observée avant l'opération selon les cas. La consultation avec le médecin anesthésiste doit avoir lieu entre un mois et 48h avant l'opération.

Déroulement de l'intervention

Le type d'anesthésie dépend de la multiplicité et la nature des zones à traiter et de la concertation entre le patient, le chirurgien plasticien et l'anesthésiste. Elle peut être locale, locale approfondie par tranquillisants administrés par voie intraveineuse, loco-régionale étendue (péridurale), loco-régionale localisée, mais est le plus souvent générale.

Le patient doit rester à jeun (ni boire, ni manger) les 6 heures précédant l'intervention. L'hospitalisation peut s'effectuer en ambulatoire pour les lipoaspirations légères, c'est à dire entrée et sortie le jour même de l'intervention. Pour les lipoaspirations plus conséquentes, la durée de l'hospitalisation peut varier de 24h à 48h.
La durée de l'intervention diffère de 20 minutes à 1h30 heures selon l'importance de l'acte à réaliser.
Le chirurgien procède à une infiltration afin de préparer, faciliter la liposuccion, et limiter les saignements. La lipoaspiration s'effectue avec de fines canules à embout mousse, introduites dans les zones à aspirer grâce à de micro incisions. Ces petites canules à bouts non tranchants et non traumatisants sont disposées selon un réseau régulier respectant les vaisseaux, les nerfs et les lymphatiques. Les canules sont reliées à un dispositif d'aspiration, permettant de retirer les surplus graisseux.

Lorsqu'un excès de peau existe, et que le patient possède un faible potentiel de rétractation cutanée, le praticien procède à l'ablation de cet excès et à une remise en tension chirurgicale de la peau par dermolipectomie. L’opération est alors appelée plastie abdominale ou abdominoplastie.
Le plus souvent, aucun drainage n'est effectué, sauf en cas de gestes complémentaires et associés à la liposuccion. Selon la lipoaspiration réalisée, un vêtement compressif de type lipo-panty est prescrit.

Liposuccion du ventre, des cuisses et de la culotte de cheval.

Risques et complications

La lipoaspiration est une technique fiable disposant de beaucoup de recul, mais les patients doivent être informés des risques inhérents à toute intervention chirurgicale, esthétique ou non: hémorragie, hématome, inflammation, infection, accidents thromboemboliques (phlébite, embolie pulmonaire), irrégularité de résultat, asymétrie résiduelle.
En cas d'imperfection localisée et d'irrégularités de surface, une reprise au bloc est alors programmée.

Le prix de l’opération peut-il être remboursé par la sécu ?

La liposuccion étant un acte de chirurgie à visée uniquement esthétique, aucune prise en charge par l'assurance maladie n'est possible. Le prix global de l’opération doit être détaillé dans un devis. Seuls les cas répondant aux intitulés suivant peuvent bénéficier d'un remboursement: liposuccion dans le cadre d’une chirurgie réparatrice telle qu’une abdominoplastie avec présence d’un tablier abdominal ou une liposuccion de l'abdomen pour maladie de Launois-Bensaude, lypodystrophie sévère iatrogène.

Suites et résultats

Les suites post-opératoires sont généralement simples après une liposuccion. Un arrêt de travail de quelques jours à une semaine selon l'activité professionnelle est prescrit. L'éviction de sports violents ou d'étirement brutal est nécessaire pendant le premier mois au moins. Les douleurs sont modérées et sont soulagées aisément par la prise d'antalgiques mineurs. La survenue d'un oedème est normale et consécutive à l'intervention, ainsi que la présence d'ecchymoses (bleus). Ces phénomènes se résorbent spontanément au bout de quelques semaines. Des troubles de la sensibilité peuvent survenir (dyesthésies) mais s'estompent peu à peu.

Le résultat final d'une lipoaspiration s'apprécie au bout de 3 mois, le temps que l'oedème s'estompe et que la rétractation cutanée s'effectue.

La liposuccion est-elle définitive ?

La liposuccion est définitive si l'opéré observe, non pas un régime drastique, mais une hygiène de vie stable et équilibrée. Les adipocytes (cellules graisseuses) n'ayant pas la faculté de se re-multiplier, les récidives ne sont pas possibles. En cas de reprise pondérale, la silhouette de l'opéré pourra se réenrober, mais de façon harmonieuse, c'est à dire sans prise de poids spécifique à l'endroit traité par lipoaspiration.
La liposuccion ne doit donc pas être considérée comme une méthode d'amaigrissement, mais davantage comme un acte de sculpture et d'affinement de la silhouette.

Auteur

Par le Docteur David Picovski, chirurgie plastique et esthétique, qualifié par l’Ordre des Médecins. Site : http://docteur-picovski.com

Commentaires

François le 08/02/2017

Inutile de préciser qu'il vaut mieux adopter une alimentation équilibrée suite à l'opération. Car celle-ci ne vous empêchera pas de reprendre du poids si vous mangez trop.

Monique le 08/02/2017

Renseignez-vous pour trouver un bon chirurgien. Le bouche à oreille fonctionne.

Cliquez ici pour afficher tous les commentaires

Laly le 08/02/2017

On m'a enlevé seulement 1 litre de graisse au niveau du ventre. Donc, dans mon cas, peu de douleurs, mais je n'ai plus de bourrelet, je suis contente.

Angélique le 08/02/2017

Pour ma part, j'ai sauté le pas hier et j'ai subi une liposuccion intégrale. J'ai eu mal et j'ai du mal à me déplacer aujourd'hui. A la base, je suis quelqu'un avec un physique « dense » et je n'ai jamais réussi à perdre du poids. J'espère que les résultats seront au rendez-vous.

Lisa le 07/02/2017

Lors de ma grossesse, j'ai pris 25 kilos ! J'ai tout essayé pour les reperdre mais je n'y suis pas arrivée. Je pensais que la situation n'était que passagère, mais non. J'ai vu un chirurgien qui m'a confirmé que ma graisse était très localisée et qu'aucun régime n'en viendrait à bout. L'opération n'a pas été très douloureuse et j’ai juste eu des courbatures pendant quelques jours. Plusieurs semaines plus tard, le résultat était là. J'ai aussi perdu un peu de poids avant et après l'opération. Je me plais enfin dans le miroir !

Bertrand le 07/02/2017

Il reste des risques minimes mais ce genre d'opération est pratiqué depuis des lustres, donc il y a un bon recul et de bons résultats. Évidemment, il faut choisir un bon praticien. Certaines personnes préfèrent aller à l'étranger pour se faire opérer, mais il faut avoir confiance... Il y a de bonnes et de mauvaises surprises.

Pauline le 06/02/2017

Je confirme que ce n'est pas une partie de plaisir. Il faut plusieurs semaines avant que la zone reprenne une forme « normale » et il peut y avoir des douleurs. Bref, il faut bien réfléchir avant de signer.

Sophie le 06/02/2017

J'ai eu recours à une liposuccion après avoir perdu pas mal de poids. Il me restait des bourrelets résistants, cela m'a permis de m'en débarrasser. C'est tout de même une opération chirurgicale et ce n'est donc pas à prendre à la légère.

Aiderégimes le 05/02/2017

Bonjour Bernardette. Effectivement, la liposuccion n'est pas une solution miracle pour maigrir. C'est une opération conçue pour venir à bout d'un amas graisseux disgracieux. Elle modifie la silhouette quand un régime amaigrissant n'en est pas capable.

Bernadette le 05/02/2017

C'est vraiment une technique de chirurgie à visée uniquement esthétique donc. On ne peut pas maigrir grâce à une liposuccion.