Accueil
Facebook
Favoris
Chercher

Nous rejoindre sur Facebook
Vous avez un compte Facebook ? Rejoignez notre communauté et restez informé de l'actualité du site.


Mixa Corps Minceur Legging
Le 1er Legging minceur intégral jambes de Mixa à la caféine micro-encapsulée pour brûler graisses et textile drainant pour diminuer la rétention d'eau, la cellulite et la sensation de jambes lourdes...

Pour maigrir, baissez le chauffage !


Par Coach le 14/06/2014

Vous cherchez à perdre du poids et vous pensiez avoir tout essayé ? Et bien sans doute n'avez-vous pas penser à cela : baisser votre chauffage ! Cela pourrait, en effet, être une méthode efficace pour favoriser la perte de poids. Cette information sérieuse nous provient de chercheurs néerlandais dont l'article dans Trends in Endocrinology & Metabolism, explique pourquoi le corps, soumis à de basses températures, pourrait consommer plus de calories.



Le chauffage et la perte de poids


Dans la société actuelle, la tendance est de surchauffer les habitations. Au fil du temps, la température dans les maisons et les entreprises a progressivement augmenté.
Pourtant, certaines études tendent à démontrer qu'une température trop haute pourrait avoir sa part de responsabilité quant à l'expansion croissante du tour de taille moyen des êtres humains.
En effet, comme l'explique l'équipe néerlandaise de Maastricht, le corps, exposé à une température ambiante trop élevée, n'aura pas d'efforts supplémentaires à fournir pour maintenir une température interne suffisamment haute.
Alors que, lorsque la température est plus douce, certaines cellules, appelées cellules adipeuses brunes, se mettent en activité en brûlant leurs réserves lipidiques afin de créer de la chaleur. Elles peuvent même utiliser les réserves de graisses des cellules adipeuses blanches qui elles ne font que stocker les lipides. Ce mécanisme est notamment constaté chez les animaux qui se mettent en hibernation et qui doivent vivre sur leurs réserves adipeuses pendant tout l'hiver, notamment pour maintenir leur température corporelle.



Deux études intéressantes


Les affirmations ci-dessus sont soulignées par plusieurs études.
L'une, japonaise, a testé l'effet d'une exposition de 2h par jour pendant 6 semaines à une température de 17 degrés. Les résultats sont assez nets, les chercheurs ont pu constater qu'à la fin de l'étude, les candidats avaient perdu une quantité de graisse significative. Cela démontre, selon eux, que l'exposition au froid a favorisé une perte de poids et la combustion des réserves de graisses de l'organisme.

La deuxième étude, celle des néerlandais, a elle étudié une exposition de 10 jours à une température de 15 degrés Celsius. Et cela à raison de 6h par jour. Au terme de l'étude, les chercheurs ont constaté que le corps des candidats semblait s'habituer au froid et disposait alors de plus de cellules adipeuses brunes pour brûler la graisse. Les candidats semblaient également moins frissonner et donc s'adapter à ces nouvelles conditions. Cette absence de frisson pourrait s'expliquer par une élévation de la thermogenèse de l'organisme qui n'a alors plus besoin de frissonner et qui dépense alors beaucoup plus d'énergie pour maintenir sa température interne. Le processus de maintien de la température serait alors devenu plus efficace.



Les conclusions à en tirer


Ce que suggèrent ces études c'est que baisser le chauffage des appartements pourrait conduire à une perte de poids chez de nombreuses personnes. Bien sûr, cela varie pour chaque individu mais cela vaut le coup d'essayer.
De plus, les chercheurs conseillent de s'habituer à une température plus basse. Comme pour un entraînement, diminuer la température sur certaines périodes aiderait le corps à améliorer sa résistance au froid. A terme, cet entraînement pourrait favoriser les facultés du corps à générer de la chaleur en puisant dans ses sources d'énergie.
Ainsi, non seulement vous perdrez du poids, mais votre corps aura une tendance plus forte à brûler des calories pour se maintenir à la bonne température. Grâce à cela, vous devriez également moins ressentir le froid et moins frissonner.



Le froid, la bonne santé et l'économie


Mais ce n'est pas tout, les chercheurs pensent que cet entraînement thermique pourrait permettre de vieillir en meilleur santé. Ils ont également constaté que les candidats à leurs études se sentaient mieux et avaient moins de sensations désagréables dûes au froid. Il faut également souligner que le froid permet de renforcer le dynamisme de vos vaisseaux sanguins en les obligeant à se resserrer.
Si cela n'est pas suffisant pour vous convaincre, sachez également que baisser le chauffage pourra vous faire faire de grosses économies et est également bon pour préserver la planète.



Des études à approfondir


Bien sûr, ces études ne sont sans doute qu'un début et certains scientifiques semblent attendre que d'autres études soient menées sur le sujet avant de pouvoir en tirer des conclusions plus définitives.
Cependant, on peut tout de même mettre en perspective le fait que la température des logements a augmenté au fil des décennies et que le taux de graisse des individus a également augmenté de façon régulière. Il serait trop facile de faire un lien définitif mais une part du problème pourrait tout de même provenir de cette élévation de la température qui, bien qu'elle apporte plus de confort, semble mener à une économie énergétique pour l'organisme et donc à une combustion calorique plus faible.

Dans tous les cas, rien ne vous empêche d'essayer sans attendre. Vous aurez peut-être l'impression de sacrifier un peu de votre confort au début, mais vous devriez finir par vous habituer à une température plus basse. Si cela peut profiter à votre tour de taille et à votre santé, cela peut avoir son intérêt.




Commentaires


Pas de commentaires.

Laisser un commentaire
Pseudo :
Commentaire :
Veuillez recopier le code ci-dessous