Comment stabiliser son poids après un régime ?

La majorité des personnes qui pratiquent un régime reprennent du poids à l'arrêt de celui-ci. C'est, en tout cas, les conclusions d'une étude de l'ANSES. Mais, cet effet yo-yo est-il un passage inévitable ? Pas forcément. Il indique simplement que le régime a été trop rapide, trop drastique et/ou qu'il n'a pas apporté de vrais changement dans la façon de manger. Voici donc les conseils qui vous permettront d'appliquer votre régime correctement, sans avoir à subir le contrecoup qui pourrait ruiner tous vos efforts.

La progressivité est l'une des clefs

Quand on prive l'organisme d'une grande partie des calories qu'il a normalement l'habitude de consommer, il puise logiquement dans ses réserves. C'est la perte de poids. Le problème c'est que, si cette privation arrive brusquement, le corps met rapidement en place un mécanisme d'économie d'énergie. En d'autres termes, il ralentit certains de ses processus pour réduire ses besoins en calories.

Pendant le régime, ce phénomène peut se manifester par un ralentissement dans la perte de poids, mais aussi par de la fatigue et une perte de vitalité. Mais, c'est surtout à l'arrêt du régime que le ralentissement du métabolisme est le plus visible. En effet, quand la personne reprend une alimentation normale, comme avant son régime, son corps n'a plus besoin d'autant de calories et va donc mettre une grande partie de l'apport alimentaire en réserve. Il gonflera donc ses stocks de graisses en prévision d'une nouvelle restriction calorique.

Pour éviter ce phénomène, il faut éviter de passer trop vite de son alimentation habituelle à celle du régime. L'organisme ne doit pas être brusqué et la perte de poids doit se faire lentement. Les changements doivent se faire par paliers. La sortie du régime doit également être progressive. Certains se demandent comment stabiliser son poids après un régime draconien.

Régime Laurent

Tout cela demande du temps. Il faut prévoir une période suffisamment longue pour reprendre une alimentation plus calorique sans que le corps ne fasse de réserves.

Attention à la restriction

L'autre paramètre qui peut provoquer une réaction d'économie de l'organisme, c'est une restriction trop forte des apports alimentaires. Cela veut dire que, même si vous descendez progressivement la quantité de calories que vous consommez, si vous la réduisez de trop, votre corps réagira en réduisant son métabolisme.

Pour éviter cela, il ne faut jamais descendre l'apport au-dessous de 1700 calories environ. Cela dépend bien sûr des personnes et de leur morphologie. Au-delà, la restriction sera trop drastique, vous pourrez mettre votre santé en danger, et l'effet yo-yo sera inévitable.

Peaufiner l’après régime

Un bon régime est un régime qui éduque. Il apprend à mieux manger pour que les habitudes alimentaires qui restent après lui soient meilleures. En effet, si la personne se contente de manger mieux seulement pendant sa période de régime puis qu'elle revient à son alimentation habituelle, celle-la même qui l'avait fait grossir, les bénéfices du régime seront perdus.

Le régime doit donc progressivement installer de nouvelles habitudes qui seront conservées après lui. La personne doit donc revenir à la normale en termes de calories, dont la quantité doit correspondre à celle de ses besoins. Mais, la façon de manger doit, elle, être devenue plus saine afin de conserver le même poids.

Cela veut dire que la personne doit privilégier une alimentation riche en fruits et légumes, avec des protéines d'une source maigre, mais aussi de bonnes graisses et un peu de féculents, suivant ses besoins. La malbouffe doit être évitée ainsi que la plupart des aliments industriels. L'alcool doit également rester rare. Les repas seront complets et il ne doit pas y avoir de grignotages entre eux.

Faire du sport

Pour conserver son poids après un régime hypocalorique, l'une des stratégies payantes est la pratique d'un sport. Non seulement cela permet de brûler des calories pendant l'exercice, mais cela peut aussi aider à élever le métabolisme après la séance. De plus, la prise d'un peu de muscles est un avantage puisqu'ils sont gourmands en énergie et maintiennent donc le métabolisme plus haut.

Régime minceur

Bien sûr, si l'activité physique a été commencée pendant le régime, il ne faut pas la stopper. Ce serait une grave erreur puisque les calories brûlées quotidiennement seraient en moindre quantité et l'organisme de la personne aurait moins besoin de calories. Or, comme une sortie de régime se caractérise par une augmentation de nombre de calories consommées, le risque serait de manger plus que ce que le corps peut utiliser. S'ensuivra une mise en réserve sous forme de graisse et donc une reprise de poids.

Après un régime hyperprotéiné, si vous continuez à faire du sport comme conseillé, il vaut mieux conserver un bon apport en protéines pour que vos muscles soient toujours bien nourris.

Combien de temps pour stabiliser son poids ?

La réponse dépend totalement de la durée du régime. Plus celui-ci est long, plus il faudra étaler la reprise d'une alimentation normale dans le temps. Il est conseillé de consacrer une période quasiment aussi longue que le régime lui-même afin de stabiliser son poids sans brusquer l'organisme. Il faut alors augmenter petit à petit les rations jusqu'à atteindre l'équilibre entre les besoins du corps et l'apport énergétique.