Acomplia : médicament anti-obésité efficace ?

Acomplia est une pilule pour maigrir qui représente un des échecs les plus retentissants de mise sur le marché pour un médicament. Produite par les laboratoires de Sanofi-Pasteur, Acomplia était promise à un avenir radieux dans le domaine du traitement de l’obésité, voire des dépendances aux drogues, à l'alcool ou au tabac. Mais l'histoire en a décidé autrement et à raison ! Car ce médicament, bien que prometteur, provoquait des effets secondaires pouvant mener à des cas de dépressions sévères, voire à des suicides. Voyons comment, encore une fois, la mise sur le marché d'un produit pour maigrir a pu mettre en danger la vie des consommateurs.

Les mécanismes d'action d'Acomplia

Le principe actif de cette pilule est le Rimonabant, une molécule qui agit en tant qu'agoniste inverse sur certains récepteurs cannabinoïdes dans le cerveau. En quelque sorte, cette substance présente des effets inverses au cannabis puisqu'elle provoque une diminution de l'appétit et peut même bloquer les effets psychoactifs de cette drogue. Le Rimonabant agit sur le système endocannabinoïde parcourant le cerveau mais aussi d'autres tissus dont les adipocytes.

Il peut donc agir sur certains mécanismes énergétiques et le métabolisme des nutriments. Son utilisation permet de réduire les taux de triglycérides sanguins et d'augmenter celui du « bon » cholestérol. Il possède également un impact sur l'humeur et sur la sensation de faim.

L'efficacité d'Acomplia pour traiter l’obésité

Selon les études menées sur son efficacité, le Rimonabant aurait une réelle action sur la perte de poids chez les obèses mais celle-ci resterait tout de même assez modeste puisqu'on ne parle que de 5 à 6 kilos au bout d'un an. De plus, comme il n'existe pas de recherches sur le plus long terme, il est impossible de dire si cette substance permet de réduire le taux de mortalité des personnes obèses. De même, la molécule permettrait de réduire le marqueur le plus important lorsqu'il s'agit de surveiller la concentration du glucose sanguin. Cela pourrait donc avoir un intérêt dans le traitement du diabète. Mais comme les études manquent, il n'y a pas de véritable preuve de son action sur la réduction des risques liés à un diabète.

Perdre du ventre

La pilule Acomplia a donc des effets démontrés sur la perte de poids malgré seulement quelques kilos de perdus pour la plupart des candidats. Car, il faut bien le préciser, cette pilule a été conçue pour traiter les personnes obèses et qui ont donc, par définition, un sévère surpoids. La quantité de kilos perdus n'est donc pas énorme par rapport au poids des candidats. Mais cela était suffisamment significatif pour que la pilule soit mise sur le marché, aidée par les résultats sur le cholestérol et le diabète. À noter qu'il n'y a aucune indication permettant de dire si la prise d'Acomplia aurait un effet réel sur les personnes qui ne sont pas obèses. Les résultats seraient sans doute moindres voire inexistants.

L'histoire d'Acomplia

Avant même sa commercialisation, Acomplia a subi plusieurs revers qui ont freiné sa diffusion. Les laboratoires Sanofi-Pasteur avaient tout d'abord proposé son utilisation pour traiter l'addiction au tabac. Mais l'étude présentée n'a pas convaincu les autorités sanitaires. Par contre, un peu plus tard, son utilisation pour traiter l’obésité est autorisée en Europe, mais pas aux États-Unis qui n'ont jamais accepté sa commercialisation.

La pilule a donc fait son chemin en France et dans d'autres pays européens mais sous surveillance et sans qu'elle ne soit entièrement remboursée, ce qui montre une certaine méfiance de la part des autorités. Rapidement, face aux effets secondaires et aux décès reportés, l'Union Européenne finit par limiter les prescriptions et ajouter des recommandations aux notices du médicament. Un an plus tard, les autorités sanitaires obligèrent Sanofi-Pasteur à retirer son produit du marché à cause des risques trop nombreux pour les utilisateurs.

La vente d'Acomplia fut donc interrompue en Europe puis dans le reste du monde et le laboratoire de production annonça l'arrêt total de ses programmes de développement pour ce médicament.

Les effets secondaires d'Acomplia

Outre les sensations de vertiges et les états nauséeux, Acomplia peut provoquer des symptômes dépressifs chez de nombreux patients. Or dans certains cas, ces troubles ont mené à des dépressions sévères et même à des cas de suicides. Ces effets secondaires s'expliquent par l'intervention du principe actif de la pilule sur des récepteurs cérébraux.

Tout d'abord, le laboratoire Sanofi-Pasteur n'a pas jugé ces effets secondaires suffisamment risqués et a lancé sa commercialisation. Mais bien vite, la levée de boucliers l'a forcé à stopper sa diffusion. En effet, selon l'avis des autorités sanitaires, Acomplia présente un ratio bénéfice/risque défavorable remettant en cause sa mise sur le marché. Malgré cela, il faut savoir que cette pilule a été prescrite à plusieurs centaines de milliers de patients dans le monde et qu'elle est encore consommée par ceux qui arrivent à se le procurer de façon illégale.

Les contrefaçons de la pilule Acomplia

En effet, en ce qui concerne les médicaments, il existe tout un marché parallèle, surtout sur internet. De nombreux sites internet obscurs sont lancés et proposent l'achat de médicaments. Parmi eux se trouvent des pilules qui ont pourtant été retirées du marché à cause des risques qu'elles faisaient courir aux consommateurs. Pourtant, l'achat de ces médicaments présente de nombreux périls pour ceux et celles qui pensent pouvoir perdre quelques kilos en les utilisant. C'est le cas pour Acomplia mais aussi pour d'autres pilules. Non seulement la prise de ces médicaments est dangereuse parce que les consommateurs ne disposent pas d'un suivi médical mais aussi parce qu'ils ne tiennent alors pas compte de la cause de l'interdiction de ce médicament. Si les autorités les ont retirés du marché, c'est bien qu'il existe un fort risque à les utiliser.

Mais pire encore, en achetant à des sites de ce genre, l'acheteur n'a aucune garantie sur la qualité et la provenance du produit. Les pilules peuvent alors n'être que des contrefaçons ne contenant aucun principe actif ou, au contraire, être surdosées. Elles peuvent également présenter une quantité dangereuse de substances toxiques et de polluants. Rien ne permet de le savoir et c'est alors la roulette russe lorsque le produit est consommé.

Sachez également que les pilules peuvent ne pas être livrées, alors que la commande a été encaissée, ou être interceptées par la douane ce qui pourrait causer de gros problèmes à la personne les ayant commandées de façon illégale.

Pour résumer, évitez ces sites internet et évitez les produits pour maigrir en général. Soit ils sont inefficaces, soit ils sont dangereux. La seule façon de maigrir sainement, sans dépenser son argent et sans mettre sa santé en péril, c'est de diminuer ses rations caloriques tout en adoptant une diète équilibrée et en pratiquant une activité physique.

Fitadium seche

© 2009-2018 Aideregimes.com | Contact | Copyright | Qui sommes-nous ?