Ephédrine et perte de poids

L'éphédrine est une substance stimulante extraite d'un sous-arbuste originaire d'Asie centrale nommé éphédra. Cette plante est employée dans la médecine traditionnelle depuis plus de 5000 ans et elle a été retrouvée sur des sites archéologiques datant d'il y a 60000 ans. Son usage est donc ancien mais ne se limitait pas aux effets stimulants.

En effet, elle entrait plutôt dans la composition de préparation d'un mélange d'ingrédients destinés à traiter de nombreux maux. En Chine et en Inde, on employait ce genre de cocktails pour traiter les infections respiratoires, l'asthme, la rhinite allergique, les œdèmes et l’eczéma. La médecine moderne a découvert l'éphédrine bien plus tard, en 1887, en même temps que la pseudoéphédrine, un alcaloïde identique à l'éphédrine, et issu de la même plante. Cette substance est employée dans certains médicaments pour soigner la congestion nasale et l'asthme.

Un usage détourné !

Si l'utilisation de l'éphédrine ou de la pseudoéphédrine est bien établie de nos jours pour soigner les symptômes du rhume, un autre usage a fini par se généraliser hors des sentiers médicaux. En effet, en plus de ses vertus sur la décongestion, l'éphédrine possède également un effet stimulant assez puissant qui a intéressé les fabricants de compléments alimentaires. Deux domaines ont surtout été intéressés par cette substance : le domaine de la performance sportive, où l'éphédrine pouvait alors jouer un rôle de booster, comme la caféine, et le domaine de la perte de poids, où cette molécule pouvait accélérer la fonte de la matière grasse.

Les extraits d'éphédra furent donc utilisés comme ingrédients dans de nombreux produits en vente libre. Car cette substance n'était pas réglementée à l'époque et présentait donc une alternative légale aux drogues et aux stéroïdes. Or, sans interdiction ou cadre suffisamment strict, les produits mis sur le marché pouvaient intégrer des doses massives d'éphédrine ou conseiller un dosage beaucoup trop puissant. De plus, le fait d'associer cette molécule à d'autres du même type, comme la caféine, pouvait multiplier les risques d'effets secondaires. Enfin, le manque d'information sur les ingrédients, et les allégations sur les vertus « naturelles » des plantes contenues dans ces produits, pouvaient inciter le consommateur à utiliser l'éphédrine sans précaution, voire en dépassant les dosages.

Les dangers de l'éphédrine

Prise à un dosage normal, l'éphédrine peut déjà engendrer des effets secondaires importants comme de l'insomnie, de l’irritabilité, des maux de tête, des vomissements et de la tachycardie. Ces effets indésirables se manifestent principalement parce que l'éphédrine provoque de l'hypertension ainsi qu'un effet stimulant sur le système nerveux.

Ephédrine

Mais lorsque cette substance est prise en excès, la puissance de ces effets, déjà sérieux, peut augmenter de façon fulgurante. Il en est de même lorsqu'elle prise conjointement à d'autres ingrédients stimulants. C'est le cas avec des ingrédients contenant de la caféine comme le guarana, la noix de cola ou le thé (théine). En résulte une augmentation du risque d'accidents cardio-vasculaires mais également une apparition de symptômes dépressifs.

L'apparition de ces symptômes indésirables a mené plusieurs pays comme les Etats-unis, la France ou le Canada vers une étude plus sérieuse quant à l'utilisation libre de l'éphédrine. Puis, ces pays ont fini par interdire sa commercialisation ne serait-ce qu'en petite quantité. De nos jours, cette substance n'est plus vendue que sur ordonnance, dans certains médicaments. Pour quelques pays, cette décision a été prise suite aux décès de consommateurs.

En effet, l'éphédrine peut avoir des conséquences mortelles. Car ses effets indésirables étant déjà inquiétants, ils deviennent encore plus graves lorsque le consommateur l'associe à une activité intense, à des conditions extrêmes comme une haute température ou à un régime sévère, bas en calories. Or ce sont précisément les sportifs et les personnes cherchant à perdre du poids qui ont tendance à utiliser l'éphédrine. Les risques d'accidents sont donc trop forts. De plus, de nombreuses pathologies peuvent rendre l'usage de cette substance encore plus dangereuse.

Malheureusement, cette substance est encore en circulation sur certains réseaux. Et bien que son utilisation soit illégale et dangereuse, elle est encore achetée. Pourtant, les études n'ont pas démontré d’intérêt réel à l'utiliser dans un cadre sportif ou de régime. Ses effets sont, au mieux, légers. Les risques liés à son ingestion sont donc trop élevés par rapport aux résultats potentiels.

Les remplaçants

L'éphédrine ayant été interdite, les vendeurs de compléments n'ont pas dit leur dernier mot et se sont adaptés très vite. Les produits contenant cette substance ont été retirés du marché puis sont ressortis avec une liste d'ingrédients mise à jour. Elle ne contenait plus d'éphédrine. Mais la fameuse molécule fut remplacée par une autre. Souvent le nouvel ingrédient est l'extrait d'orange amère, autrement appelé Citrus aurantium. Cette nouvelle substance n'est pas interdite, or elle possède quasiment les mêmes effets que l'éphédrine, y compris ses effets secondaires.

Ce type de produit est encore sur le marché légalement aujourd'hui. Pourtant, leurs effets inquiètent les autorités car il pourrait provoquer les mêmes types de drames qui se sont déjà produits. En effet, les compléments alimentaires qui contiennent cet ingrédient dans leur cocktail sont mis en avant avec la même publicité et les mêmes allégations que dans le passé. Pire, à présent ils affichent souvent la mention « sans éphédrine » ou « ephedra free » pour les anglophones. Un argument de vente qui sous-entend que la nouvelle formulation n'est plus dangereuse, et qui est soutenu par une promesse d'efficacité aussi effective que celle de l'ancienne liste d'ingrédients.

Mise en garde !

Méfiez-vous donc de ces « nouveaux » produits. Ils ne sont que le résultat du marketing et non d'une volonté de vous épargner des risques pour votre santé. Ce qui intéresse les producteurs de ces formules, c'est de vendre. Ils ont donc contourné les interdictions en mettant la main sur une substance encore non contrôlée. C'est le même schéma que pour les drogues. À chaque fois que l'une d'entre elles est interdite, une nouvelle est déjà prête à sortir.

Méfiez-vous encore plus des produits qui contiennent encore de l'éphédra et qui sont vendus sous le manteau. Non seulement l'ingrédient en lui-même est dangereux mais, à présent que sa vente a été interdite, les formulations qui en contiennent sont produites de façon illicite et sans aucun contrôle. Vous pourriez non seulement mettre votre vie en danger en consommant de l'éphédrine mais aussi d'autres substances invisibles et toxiques.

De plus, en achetant ce type de produit sur place ou en l'important d'un autre pays, vous tombez sous le coup de la loi et vous pourriez avoir de sérieux problèmes. Inutile de chercher des risques inutiles donc. Surtout que toutes ces molécules n'apportent pas grand-chose.

Souvenez-vous que la seule solution pour maigrir c'est d'avoir une alimentation correcte, légèrement hypocalorique et de pratiquer une activité physique régulièrement. Tous les compléments que vous pourrez prendre ne vous apporteront qu'une aide minime et certains vous feront prendre des risques inutiles.

Fitadium seche

© 2009-2018 Aideregimes.com | Contact | Copyright | Qui sommes-nous ?