Trouble alimentaire : Anorexie

L'anorexie mentale est une maladie qui touche en majorité les femmes au stade de l'adolescence. Mais il existe également quelques cas de ce trouble alimentaire chez les adultes, et ce type de cas est souvent encore plus grave. Difficiles à déceler au début, les symptômes finissent par s'amplifier jusqu'à mettre en danger la santé de la personne touchée. Les femmes qui se mettent au régime doivent donc être particulièrement vigilantes, tout comme leur entourage, pour déceler un éventuel début d'anorexie.

Comment devient-on anorexique ?

L'anorexie chez l'adulte prend souvent sa source dans un événement traumatisant ou stressant de la vie de tous les jours. Cela peut être un événement négatif comme la perte d'une personne proche ou d'un emploi mais aussi des événements plus positifs bien que marquant comme la mise au monde d’un enfant ou un récent mariage.

Mais les causes de l'anorexie peuvent également avoir comme racine un traumatisme vécu pendant l'enfance, comme une agression ou un abus sexuel. Ce choc ressenti dans le passé peut alors rester enfoui et finir par resurgir pendant la vie adulte.
Il est à note que l'adulte qui développe une anorexie a souvent subi des périodes anorexiques très courtes ou qui sont passées inaperçues dans son passé.

a personne va alors développer des symptômes très classiques de l'anorexie mais qui peuvent tout d'abord passer pour une envie de maigrir accompagnée d'un régime. Pourtant, à mesure que le temps passe, les symptômes sont plus visibles. La personne peut, par exemple, refuser d'accepter qu'elle est déjà assez maigre alors que son état est flagrant. Elle peut aussi présenter une phobie envers l'alimentation et refuser totalement de manger.

Angeline anorexie

Les risques de l'anorexie

L'anorexie a de nombreux symptômes qui peuvent être très graves. Premièrement, le système hormonal peut être fortement perturbé et, chez la femme, le cycle des règles peut-être totalement stoppé. La patiente peut également présenter une hypothermie durable souvent caractérisée par une sensation de froid permanente.

Chez l'enfant, certains symptômes sont déjà graves, mais lorsqu'ils touchent un adulte cela peut atteindre un niveau encore supérieur. C'est ainsi qu'un adulte touché par l'anorexie peut développer une sérieuse fatigue cardiaque ainsi que des chutes de tension qui sont très difficiles à maîtriser pour retrouver une stabilité.
Il faut également savoir que le taux de rétablissement des malades anoréxiques est très bas. Les chiffres font peur : moins de 40% des personnes touchées réussissent à se sortir de ce trouble comportemental.

La différence entre un régime et une anorexie

Il faut donc rester vigilant car, même si vous commencez un régime en vous persuadant que c'est pour votre ligne, il peut, quelque fois, y avoir un traumatisme sous-jacent pouvant mener à un comportement pathologique. Voici donc quelques pistes pour y voir un peu plus clair et différencier un régime normal et un début d’anorexie.

  • Premièrement, un régime est souvent fait sans se cacher, même si certaines personnes préfèrent rester discrètes sur le sujet. Le malade anorexique, lui, peut tenter de dissimuler à tout prix son « régime ».
  • Un régime normal possède un objectif précis et logique. Le régime de l’anorexique, lui, sera difficile à justifier et la personne mettra en avant des raisons obscures.
  • Une personne qui désire mincir va avoir un poids ou une physionomie comme objectif à atteindre. Un anorexique voudra juste maigrir, sans s'arrêter.
  • Un régime normal va comporter certains « repas bonus », des petits écarts et la personne va seulement se concentrer sur son alimentation.
    Chez un anorexique, le comportement sera plus obsessionnel, sans aucune faille et la patiente cherchera tous les moyens pour maigrir et perdre des calories quitte à utiliser n'importe quels produits.
  • Une femme au régime boira une quantité d'eau normale, ou légèrement plus qu'à l'ordinaire pour « éliminer ». L’anorexique, elle, peut développer un comportement potomane et boire plus de 3 litres d'eau par jour.
  • Au régime, la personne va conserver un mode de vie peu perturbé. Une personne malade va construire toute sa vie autours de son régime. Quitte à se couper du monde et à tout minuter précisément.
  • Une personne normale va conserver une part de gourmandise et aura du plaisir à s'alimenter alors qu'une personne dont le comportement alimentaire est déficient va visiblement avoir du mal à manger et aura des réactions négatives.
  • Les activités physiques d'une personne au régime seront normales ou modérées, et elle aura sans doute une petite baisse de forme dûe à une alimentation plus légère. Une personne anorexique, au contraire, aura tendance à être hyperactive et à pratiquer des exercices physiques en s'épuisant abusivement.

Une personne qui présente plusieurs de ces signes alarmants peut présenter un comportement anorexique et son entourage doit donc rester vigilant quant à l'évolution de la situation.

Quoi qu'il en soit, un régime doit rester un changement des habitudes alimentaires dans un objectif sain sans devenir une obsession.

Commentaires

Adélaïde le 08/02/2017

Bonjour, j'ai 20 ans et je crois que je repars dans l’anorexie. J'avais réussi à m'en sortir il y a 4 ans, mais aujourd'hui je vais mal, je suis stressée, je fais une fixation sur mon poids et j'ai beau avoir faim, je ne veux pas manger.

Jennifer le 08/02/2017

Merci. Je vais essayer. Je ferais tout pour me sortir de cette situation. C'est compliqué, mais il faut que je le fasse. Mes amies me soutiennent, et ma famille aussi. Ça aide beaucoup. Sans cela, je ne sais pas si j'aurais la force.

Cliquez ici pour afficher tous les commentaires

Leslie le 08/02/2017

Tout comme pour Malika, je te conseille de prendre ton problème à bras le corps. Consulte un psychiatre pour trouver l'origine du mal et percer l’abcès. Ensuite, tu pourras suivre un programme pour remonter la pente et revivre !

Jennifer le 08/02/2017

En te lisant, Malika, j'ai pris conscience que j'étais dans le même cas que toi. Chaque fois que je me pèse c'est l'angoisse et je pleure si je prends quelques grammes. Je fais énormément de sport pour ne pas grossir et je saute des repas.

Anna le 08/02/2017

Je suis comme toi Malika et c'est vraiment dur. Je ne veux pas rester anorexique ! Alors courage à nous deux !

Malika le 07/02/2017

Merci beaucoup ! Je vais suivre tes conseils.

Leslie le 07/02/2017

Moi-même je suis anorexique et j'ai vécu ce que tu es en train de vivre. A mon avis, tu es déjà dans un cas d'anorexie. Mon conseil : agis dès maintenant et va voir un spécialiste. Tu dois lui parler pour libérer ton mal être. Ce n'est qu'à partir de ce moment là que tu pourras commence à aller mieux.

Malika le 06/02/2017

Bonjour, je pense tomber dans l'anorexie mentale. J'ai vécu une période difficile, j'ai perdu du poids et depuis je n'ai pas repris, mon poids m'obsède. Je scrute chaque calorie que j'absorbe, j'ai peur de prendre ne serait-ce que 200 grammes. Mes parents s'inquiètent pour moi.

Rosie le 06/02/2017

Salut Mélanie. Malheureusement, nous sommes de nombreuses mamans dans ton cas. La première étape, c'est de trouver le bon médecin, celui qui va vous écouter et vous comprendre. Il faut souvent en voir plusieurs avant de trouver la perle. Évidemment, il faut écouter ta fille, être là pour elle, lui montrer que tu es présente. Une autre étape importante est que ta fille accepte qu'elle est malade. Car, si elle est dans le déni, il risque d'être difficile de l'aider.

Mélanie le 05/02/2017

Bonjour, ma fille a 16 ans et elle est atteinte d’anorexie mentale. Nous nous en sommes rendu compte il y a peu de temps car elle faisait des malaises. Le docteur l'a diagnostiquée anorexique. Nous avons cherché un psychologue mais, pour l'instant, le courant ne passe pas avec ceux rencontrés. Avez-vous des conseils pour aider ma fille ?

Fitadium seche

© 2009-2018 Aideregimes.com | Contact | Copyright | Qui sommes-nous ?