Cryolipolyse : du froid contre la cellulite !

Depuis qu'une bonne partie des techniques de lipolyse ont été interdites, de nouvelles technologies voient le jour pour traquer la cellulite et les bourrelets disgracieux. Parmi elles, la cryolipolyse est une invention américaine qui fait appel à un appareil de refroidissement afin de tuer les cellules graisseuses. Cette technologie vise des résultats durables sans danger pour le ou la patiente, et sans utiliser de scalpel ni d'aiguilles.

Comment marche la cryolipolyse ?

La théorie, c'est que les adipocytes, les cellules qui stockent le gras, sont sensibles à un froid extrême. Or, grâce à un appareil nommé CoolSculpting, la cryolipolyse vise justement à refroidir ces cellules, au point de les forcer à mourir.

Lors de la séance, la zone à cibler est placée dans l'appareil, qui va aspirer la peau puis la refroidir en dessous de zéro, tout en protégeant la peau grâce à un gel. Les adipocytes sont donc exposés à ce froid et finissent par être détruits. Le corps s'occupe ensuite d'éliminer les cellules mortes durant les semaines suivantes.

Le traitement est-il douloureux ?

Le phénomène d'aspiration peut provoquer un pincement gênant qui disparaît rapidement grâce à l'application du froid. C'est une sorte d'anesthésie par basse température. Après la séance, il est tout de même possible de ressentir de légères douleurs avec une apparition de petites ecchymoses et de légers gonflements. Dans certains cas, des fourmillements ou des courbatures apparaissent et sont traités grâce à des anti-douleurs pendant quelques jours.

La cryolipolyse, pour qui ?

C'est une technique qui s'adresse surtout à ceux qui ont un ou deux bourrelets ciblés et qui veulent s'en débarrasser. Les poignées d'amour, ou un bourrelet au ventre, sont par exemple les cibles de choix de l'appareil de cryolipolyse. Une personne qui est ronde et qui veut perdre du gras de façon généralisée devra donc se tourner vers autre chose.

Cellulite

De plus, il existe certaines contre-indications. Les personnes qui souffrent de syndrome de Raynaud ou d'urticaire du froid doivent s'abstenir d'avoir recours à cette technique.

Est-ce une technique efficace et sans danger ?

En principe, une séance par bourrelet est suffisante pour détruire jusqu'à 40 % des amas graisseux de la partie ciblée. Cependant, les résultats n'apparaissent pas de manière immédiate. Si les cellules sont détruites, il faut tout de même attendre quelques semaines que l'organisme les élimine naturellement.

La cryolipolyse est un procédé qui a subi des tests et qui ne détruit que les adipocytes alors que les autres types de tissus sont préservés. Il ne provoque donc pas de lésions et n'endommage pas la peau. De plus, seul un médecin est habilité à l'appliquer, ce qui garantit une prise en charge professionnelle.

La technique de cryolipolyse reste néanmoins coûteuse puisqu'une séance coûte en moyenne 700 euros, ce qui amène la facture à 1400 euros environ pour traiter des poignées d'amour ou l'intérieur des cuisses. Un budget tout de même assez élevé pour traiter une zone ciblée.

Fitadium seche

© 2009-2018 Aideregimes.com | Contact | Copyright | Qui sommes-nous ?