Les disputes conjugales mauvaises pour la ligne !

Pour garder la ligne ou retrouver une silhouette fine, on sait qu'il vaut mieux surveiller son alimentation et pratiquer une activité physique régulière. Il faut également conserver une bonne hygiène de vie en respectant la période du sommeil et en évitant de consommer trop d'alcool. Mais, ce qu'on ne savait pas, c'est que l'ambiance au sein du couple peut également avoir un impact important. Les disputes entre deux partenaires auraient une influence sur la prise de poids ! C'est en tout cas ce qui ressort d'une étude menée aux États-Unis.

L'étude sur les disputes conjugales

Au cours de cette étude, 43 couples mariés depuis un minimum de 3 ans, et présentant un bon état de santé, ont été étudiés. On leur a tout d'abord soumis un questionnaire pour déterminer le niveau de satisfaction dans leur couple et savoir s'ils avaient déjà été victimes de dépression ou de troubles de l'humeur.

Suite à ce questionnaire, les chercheurs ont distribué un repas riche en graisses, correspondant à ce qui pourrait être servi dans un fast-food. Après le repas, les candidats ont été examinés toutes les 20 minutes pour déterminer la quantité de calories brûlées par leur organisme. Ce à quoi s'est ajouté des prélèvements sanguins afin de contrôler leur taux d'insuline. L'insuline est une hormone qui régule l'absorption du glucose sanguin mais aussi des graisses.

Les chercheurs ont également demandé aux couples de profiter de la période entre chaque prélèvement pour essayer de régler les problèmes conjugaux qu'ils pouvaient rencontrer au quotidien. Leurs conversations ont été enregistrées et décortiquées pour repérer les couples qui démontraient une certaine hostilité dans leurs paroles.

Les résultats de l'étude

À la suite de tous les prélèvements, ponctués de discussions plus ou moins hostiles dans les couples, les résultats ont été mis à plat. Et selon eux, il semble que les partenaires qui ont rencontré un conflit, et qui avaient des antécédents de troubles de l'humeur ou de dépression, ont brûlé 31 calories de moins chaque heure par rapport aux autres candidats.
Les chercheurs ont également remarqué que ces mêmes partenaires avaient un taux d'insuline plus élevé 2 heures après le repas.

L'analyse des résultats

L'étude semble démontrer que la santé psychologique d'un individu peut réellement affecter ses paramètres physiques. En effet, les candidats qui ont l'habitude de se disputer avec leur partenaire et qui ont des antécédents dépressifs verraient leur métabolisme se ralentir et stocker plus facilement les graisses. L'impact psychologique d'une dispute serait très important pour des personnes qui voient leur partenaire comme leur principale source de soutien.

Concrètement, chez ces candidats, l'augmentation trop importante du taux d'insuline pendant les 2 heures suivant le repas pourrait conduire à un stockage de 12 % de graisse supplémentaire. Conjuguées au ralentissement de leur métabolisme, les données montrent que ces couples pourraient prendre environ 5 kilos de plus par an.
Cela semble donc indiquer que le mal-être au sein d'un couple fragile psychologiquement pourrait participer à la prise de poids, voire favoriser l’obésité et cela rien qu'en prenant en compte l'impact sur les paramètres physiques. On peut imaginer que si les partenaires du couple ont, en plus, tendance à se rassurer en mangeant une nourriture trop riche, l'effet peut être décuplé.

Quelles applications pour la vie de tous les jours ?

L'étude démontre l'impact du stress sur l'organisme. Or, ce stress peut provenir des disputes conjugales mais aussi de bien d'autres sources. Pour éviter de mettre l'organisme dans un état favorable à la prise de poids, il faudrait donc apprendre à se détendre dans la vie de tous les jours. Le stress est un phénomène naturel, qui peut même être bénéfique, mais dans nos sociétés modernes, les individus peuvent y être soumis de façon anormalement intense et sur de longues périodes. En effet, le travail, la pression sociale et donc les disputes conjugales peuvent facilement provoquer des tensions trop importantes.

Pour y remédier, il existe toutes sortes de solutions. Si la recherche d'un environnement professionnel sain, et d'une relation de couple peu orageuse, est évidemment le premier facteur de prévention, cela est rarement aussi simple.
Il faut alors se tourner vers des spécialistes de la psychologie mais aussi des activités de détente comme la méditation et le yoga. La pratique d'un sport permet également de relâcher les tensions. Le couple peut aussi être accompagné au niveau psychologique afin de régler des tensions sans disputes trop violentes.

Ainsi, il sera plus facile d'éviter un stress inutile qui peut mener à une prise de poids car les situations seront moins problématiques et mèneront à quelque chose de positif au lieu d'alimenter le mal-être.

Commentaires

Susie le 08/02/2017

C'est bon à savoir. Je ferais attention la prochaine fois à ne pas trop manger si je m'énerve avec mon mari. Si mon métabolisme se ralentit à ce moment-là, je n'ai pas trop envie de prendre des risques !

Hermione le 08/02/2017

Oui c'est mieux ! Même si ce n'est pas une fatalité. Comme l'ont dit les autres, il existe des moyens pour contourner le problème en le canalisant sur autre chose ou en apprenant à maîtriser ses émotions.

Cliquez ici pour afficher tous les commentaires

Valentine le 08/02/2017

Mieux vaut avoir une vie de couple sereine si on a tendance à prendre du poids donc !

Clara le 08/02/2017

Pour moi, ce sont les disputes conjugales et la séparation qui s'en est suivie qui ont déclenché ma prise de poids. J'étais trop malheureuse et je me suis mise à grignoter. D'après l'article, je comprends aussi que mon corps devait être dans un état propice à la prise des kilos.

Maureen le 08/02/2017

Comme Jocelyne, quand je me dispute avec mon copain, je sors. Par contre, je ne vais pas au sport, je préfère appeler une copine et on se fait une soirée. Quand je rentre, les choses se sont apaisées. S'il faut, j'en discute avec mon copain et tout rentre dans l'ordre.

Jocelyne le 08/02/2017

Personnellement, j'ai appris à canaliser ce genre de situations. Si j'ai une dispute avec mon mari (c'est souvent les mêmes rengaines après toutes ces années de mariage), plutôt que de manger, je préfère m'éloigner un peu. Je vais à la salle de gym, je fais du vélo, ça me détend et je pense à autre chose. En plus, c'est utile pour garder la ligne.

Thérèse le 07/02/2017

Les disputes conjugales font partie de la vie de couple ! Je ne pense pas que l'on puisse les éviter. C'est naturel, si on n’est pas d'accord sur quelque chose, qu'il y a un déséquilibre dans le couple, il y a des étincelles, et puis l'équilibre revient. Par contre, il faut apprendre à gérer un peu ses émotions.

Laetitia le 07/02/2017

Finalement, c'est le stress en général qui peut faire grossir. Je n'ai pas de soucis avec mon copain, même si on se dispute de temps en temps, comme tout le monde. Je n'ai pas l'impression de manger plus après. Mais, il faut dire que je grignote dès que je stresse alors ça ne change pas vraiment de d'habitude.

Gilbert le 06/02/2017

A mon avis, tu devrais lui en parler tout d'abord. Ensuite, un spécialiste pourrait sans doute t'aider à corriger ce comportement alimentaire.

Célia le 06/02/2017

Avec mon mari, on se chamaille souvent. Ce n'est que pour mieux se retrouver après mais, le problème, c'est qu'après nos disputes, je mange en cachette. Au fil des années, j'ai pris du poids, mais il n'a jamais fait le lien. Je ne sais pas trop quoi faire.

Fitadium seche

© 2009-2018 Aideregimes.com | Contact | Copyright | Qui sommes-nous ?