Comment font les japonais pour rester minces ?

Le Japon n'est pas seulement un pays où la population a l'une des meilleures santés du monde, c'est aussi l'un de ceux qui possèdent le nombre d'obèses, ou simplement de personnes en surpoids, le plus bas. Il est possible de se balader dans le pays sans rencontrer une seule personne qui a des kilos en trop. Mais, comment font-ils pour rester aussi minces ? Est-ce génétique ou cela a-t-il plutôt à voir avec leur hygiène de vie ? Voici les différents points qui peuvent expliquer ce phénomène et vous aider à suivre leur exemple pour conserver un corps svelte.

Ils mangent moins

Les Japonais ont tendance à manger des portions moins grosses que les Européens ou les Américains. L'exemple est frappant dans les restaurants. Sans pouvoir être qualifiées de petites, les portions sont tout de même loin d'être grandes. Alors que, dans nos restaurants, les assiettes peuvent rapidement déborder de frites et de viande.
Évidemment, cela concourt à conserver les Japonais minces car ils risquent moins de consommer une grande quantité de calories. Pourtant, ils ne souffrent pas de la faim car ils sont habitués à manger moins et consomment suffisamment de légumes pour avoir le ventre plein sans calories excédentaires.

Ils mangent mieux

Même si les fast-food et autres sources de malbouffe sont de plus en plus appréciés, les Japonais consomment surtout des aliments sains, comme du poisson, mais aussi des légumes comme le chou, le radis et des champignons. Ils utilisent également l'igname et le konjac comme source de glucides. On sait également que l'utilisation d'algues permet de combler leurs besoins en fibres et de réduire leur appétit.
Bien sûr, ils mangent aussi des pâtes, de la viande rouge et des aliments frits. Mais, dans l'ensemble, leur alimentation est plus saine que dans la plupart des pays. Ils consomment notamment plus d'oméga 3, de fibres et de protéines.

Ils se déplacent plus à pied ou en vélo

Les Japonais sont des adeptes de la marche à pieds mais aussi du vélo. C'est une question de culture. Ils se déplacent moins en voiture, surtout dans les grandes villes qui sont déjà saturées par les véhicules.

En moyenne, ils font donc plus d'efforts que les autres populations. Ils se dépensent plus et brûlent donc plus de calories car ils peuvent passer des heures à se balader en ville ou à la campagne, sans emprunter de moyen de transport.
Il faut ajouter à cela que les Japonais sortent souvent le week-end pour marcher au lieu de rester chez eux. Il est même possible de rencontrer, tous les jours, des personnes en train de faire du jogging ou des exercices de souplesse en plein air, que ce soit des jeunes ou des moins jeunes.
Les Japonais travaillent également jusqu'à un âge avancé et restent donc actifs plus longtemps.

Ils boivent du thé vert

Les Japonais sont de grands consommateurs de thé vert, c'est bien connu. Or, cette boisson est aussi bien consommée en dehors que pendant les repas. En buvant ce thé tout en mangeant, cela réduit la quantité d'aliments qu'ils ingèrent puisque l'eau prend de la place dans leur estomac et le thé vert a tendance à couper l'appétit.
De plus, par la présence de théine et d'autres composés, le thé vert augmente légèrement leur métabolisme surtout quand on considère qu'ils en boivent plusieurs tasses par jours. Leur corps brûle donc plus de calories qu'il ne le devrait et cela permet de rester mince plus facilement.

Le gouvernement incite les Japonais à rester minces

Les Japonais, de pas leur culture culinaire et leurs habitudes, sont donc plus minces que les populations des autres cultures. Pourtant, ces dernières années, le phénomène commence à s'estomper avec l'influence de la culture américaine et la fréquentation de plus en plus grande des fast-foods. Par exemple, il y a de plus en plus de jeunes en surpoids par rapport à 10 ans plus tôt.

Pour contrer ce phénomène, le gouvernement Japonais a voté une loi obligeant les sociétés à contrôler le tour de taille de leurs employés. Si ceux-ci sont trop gros, ils reçoivent un e-mail d'avertissement qui leur donne 1 an pour remédier au problème, tout en les conseillant. Passé ce délai, s'ils sont toujours trop gros, suivant les critères de la loi, ils doivent suivre des sessions de conseil. Ils risquent même de perdre leur job.
Le but de cette loi est de réduire le nombre croissant de cas de diabète et de maladies cardio-vasculaires.

Évidemment, même si le procédé peut être discuté, il témoigne tout de même de la volonté du gouvernement de lutter contre l'apparition du fléau que représente le surpoids, pour la santé de sa population. Cela incite donc les Japonais à conserver la ligne pour ne pas avoir de problèmes.

Fitadium seche

© 2009-2018 Aideregimes.com | Contact | Copyright | Qui sommes-nous ?