La chrononutrition, comment ça marche ?

La chrononutrition est une forme d'alimentation grâce à laquelle il est possible de manger de tout sans grossir et en conservant une bonne santé. Le secret ? Manger chaque aliment au bon moment de la journée pour respecter les cycles de l'organisme et donc lui apporter ce dont il a besoin quand il en a besoin. C'est donc une sorte de rééquilibrage alimentaire qui évite la frustration et permettrait de mieux manger.

Le principe de la chrononutrition

Le concept de la chrononutrition, défini par le docteur Alain Delabos en 1986, c'est de respecter les différents rythmes de l'organisme humain. En effet, celui-ci ne produit pas les même hormones au même moment, n'effectue pas les même opération, etc. Tout ceci en fonction de l'heure, du rythme de sommeil, de la luminosité et de la température.

L'un des facteurs déterminants en chrononutrition, c'est la production de cortisol par l'organisme, une hormone qui régule le métabolisme. Cette hormone est surtout libérée au moment du réveil et en fin de matinée. L'organisme en produit bien moins l’après-midi et encore moins le soir.

En suivant toutes ces données, la chrononutrition propose donc de manger les aliments gras le matin et ceux qui sont sucrés pendant l’après-midi. Le repas du midi sera assez consistant alors que celui du soir sera léger. Suivant le docteur Delabos, manger gras le soir serait une erreur puisque ce serait favoriser la mise en réserve des graisses mal utilisées par l'organisme.

Chrononutrition

Le livre pour mincir et retrouver la ligne : Mincir sur mesure avec la chrononutrition.

Mais, cela ne s’arrête pas là puisque cette alimentation interdit la consommation d'aliments industriels, les produits allégés et ceux qui contiennent des édulcorants. En effet, tous ces aliments ne présentent pas d’intérêt nutritionnel. Or, le but de la chrononutrition, c'est d'apporter uniquement des éléments essentiels à l'organisme, lorsqu'il en a le plus besoin.

Une alimentation à vie, adaptée à l'homme

Le docteur Delabos considère que l'être humain est surtout un carnivore omnivore et que sa consommation d'aliments carnés est une priorité. La chrononutrition fait donc la part belle aux viandes et poissons, mais aussi aux fromages, qui sont riches en protéines.

Il considère également qu'il est absurde de conseiller une consommation élevée en glucides car celle-ci est opposée aux besoins véritables de l'homme et cela augmente les risques d’obésité et de diabète.

Un régime alimentaire personnalisé

La chrononutrition ne détermine pas une quantité de calories universelle à consommer pour toute personne. Elle pousse plutôt chacun à calculer ses propres besoins en fonction de sa carrure, son métabolisme et son activité. En d'autres termes, une femme sédentaire de petite taille ne mangera pas autant qu'un homme actif et de haute stature.

Une fois ces besoins déterminés, il suffit de respecter les principes de la chrononutrition. C'est-à-dire des aliments gras comme le fromage, l'huile et le beurre, le matin, avec un peu de pain, de la viande et des féculents à midi, un fruit avec du chocolat au goûter et du poisson avec des légumes le soir.

En cas de faim, il est plutôt conseillé d'augmenter la ration d'aliments protéinés plutôt que de féculents. A moins d'avoir une activité physique soutenue.

Évidemment, avant de commencer la chrononutrition, il faut procéder à un bilan complet comportant une analyse sanguine pour contrôler le taux de cholestérol, d'acide urique et de créatinine, ainsi qu'une analyse des habitudes alimentaires. Ce n'est qu’après ce bilan qu'un plan alimentaire peut être établi en prenant en compte tous les paramètres tels que les pathologies dont vous pourriez souffrir, vos tendances alimentaires et votre activité physique.

Enfin, une prise de compléments alimentaires de vitamines et minéraux peut avoir son importance car, à cause de l'intensification des rendements agro-alimentaires, la plupart des aliments du commerce sont de plus en plus pauvres en micro-nutriments. Ils peuvent ne pas suffire à combler tous les besoins du corps humain.

Et maintenant, voyons quoi manger lors du Petit-déjeuner spécial chrononutrition !

Commentaires

Martine le 08/02/2017

Tu as raison Charlène, la plupart des autres régimes ne valent rien, ils sont restrictifs et ne te feront que gagner du poids à long terme. Avec la chrononutrition, la perte de poids est durable !

Charlène le 08/02/2017

Ca donne vraiment envie ce régime. J'ai quelques kilos à perdre mais, pour l'instant, j'ai évité les régimes miracle comme la peste. La chrononutrition me semble beaucoup plus sérieuse.

Cliquez ici pour afficher tous les commentaires

Fanny le 08/02/2017

Je ne suis pas amie avec le fromage le matin, mais je me suis forcée et maintenant j'ai moins de mal. La chrononutrition m'a fait perdre du poids petit à petit. En fait, je pense que c'est la bonne méthode. Plutôt que de perdre 10 kilos en 2 semaines et de tout reprendre, on perd progressivement, plus lentement, mais les kilos envolés restent loin.

Pascale le 08/02/2017

Ce régime m'a l'air fort intéressant ! J'en cherchais justement un mais j'en ai assez de l'effet yo-yo. Alors, si je peux adopter ce régime là à vie, ça devrait m'éviter les rebonds.

Gilbert le 08/02/2017

Ce que je trouve très bien dans la chrononutrition, c'est surtout qu'elle s'adapte à chacun. Il y a trop de régimes qui conseillent un nombre strict de calories, qui ne convient pas à tout le monde. Avec la chrononutrition, chacun mange selon ses besoins. C'est intelligent.

Martine le 07/02/2017

C'est aussi pour ça que la chrononutrition marche bien. On est loin des régimes que légumes et poisson. Car il faut manger gras le matin, ce qui autorise des aliments généralement bannis des autres régimes. Le soir, c'est plus léger, forcément, mais comme on a bien mangé le matin et le midi, ça passe très bien.

Amélie le 07/02/2017

La chrononutrition, ça a changé ma vie. Après tant d'années de régimes frustrants, j'ai pu manger un peu de tout, même du fromage et du beurre, et j'ai quand même perdu du poids. J'ai simplement mangé aux bonnes heures, sans m'empiffrer et ça a marché. Comme je n'étais pas frustrée, j'ai rarement craqué. Et, quand je me suis autorisé des bonus, ça n'a pas pénalisé ma perte de poids.

Martine le 06/02/2017

La chrononutrition, c'est avant tout un mode d'alimentation, plus qu'un régime. Il peut donc s'appliquer sur le long terme. Son concept est simple : il faut manger les bons aliments au bon moment, pour que le corps les assimilent comme il faut et qu'il reçoive ce qu'il faut, lorsqu'il en a besoin. Par exemple, le corps a plus besoin de graisses le matin que le soir, il vaut donc mieux manger gras au petit-déjeuner plutôt qu'au dîner. Grâce à ce genre d'ajustement, les calories sont mieux utilisées, moins stockées, et donc votre ligne apprécie, tout comme votre santé.

Amandine le 06/02/2017

Merci Martine, mais pourrais-tu décrire ton régime de chrononutrition ? Quels sont ses principes ?

Martine le 05/02/2017

Salut, je me présente, je m'appelle Martine et je suis venu parler de la chrononutrition. Je ne prétends pas que ce soit un régime miracle, car sinon ce serait connu. Mais, je vous encourage à essayer au moins pendant 1 mois pour pouvoir juger des effets bénéfiques de ce régime sur votre corps.

Par Chedlye le 16/08/2012

+1 Vive la chrono-nutrition. C'est vrai qu'on ne perd pas vite mais sur la longueur, on y gagne. J'ai testé pas mal de régimes et la chrononutrition c'est top, même si c'est dur le matin le fromage :)

Par Alain le 22/07/2015

Une excellente méthode pour perdre du poids mais correctement, c'est à dire plutôt mincir que maigrir. Plus d'hypoglycémies pour ma part, je me sens beaucoup mieux et j'ai perdu pas mal de kilos doucement mais surement, sans grosses privations !

Fitadium seche

© 2009-2018 Aideregimes.com | Contact | Copyright | Qui sommes-nous ?