Plus mince, forcément plus heureux ?

Faire un régime n'est pas une mince affaire ! Une étude récente confirme qu'une perte de poids importante, résultant d'une restriction calorique, peut avoir un impact sur le moral. Il serait donc d'une grande importance de proposer un suivi psychologique aux personnes confrontées à ce genre d'épreuve. Cet aspect souvent négligé est pointé par les chercheurs afin qu'il soit désormais mieux pris en compte.

Une étude sur l'humeur

Perdre des kilos quand on est en surpoids, cela peut sembler une excellente idée. Et du côté de la santé, c'est bien le cas. Pourtant, un aspect rarement abordé dans ce genre de situation, c'est la santé psychologique. Car un régime peut avoir des conséquences autres que physiques, il peut aussi avoir un impact sur la psyché.

Une étude de l'University College de Londres s'est penchée sur la question et a révélé un risque accru d'humeur dépressive à la suite d'un régime pour perdre du poids. Près de 2000 candidats ont participé à cette étude, tous âgés de 50 ans ou plus, et tous avec un surpoids. Cependant, aucun de ces individus ne présentait d'état dépressif.

Menée sur 4 ans, cette étude a divisé les candidats en 3 groupes. Le premier groupe était composé des participants ayant perdu plus de 5 % de leur masse corporelle durant la période de l'étude. Le deuxième groupe était composé de ceux qui ont pris 5 % de leur masse corporelle ou plus et le troisième groupe était composé de ceux dont le poids n'a pas bougé.

Le premier groupe est évidemment celui qui nous intéresse. Il représente 14 % des candidats de l'étude. La moyenne du poids perdu était de 6,8 kilos.

Humeur régime

Les chercheurs ont comparé l'état psychologique de ce groupe à celui des deux autres. Résultat, il y avait une plus forte proportion de personnes déprimées dans le premier groupe que dans les deux autres. D’après les scientifiques, l'étude démontre que les personnes perdant du poids ont un risque supérieur de développer une humeur dépressive. Ce risque s'élève de 52 % dans leur cas.

Un avertissement à prendre en compte

Évidemment, cela ne veut pas dire qu'une perte de poids doit être évitée. Dans leur étude, les chercheurs l'ont d'ailleurs démontré, la perte de poids permet de diminuer les risque de maladies cardio-vasculaire. Cela présent donc des bienfaits qu'il ne faut pas négliger. Mais, les chercheurs nous avertissent cependant sur le danger que représente une perte de poids pour la santé mentale. Ils suggèrent donc un accompagnement psychologique pour éviter que les personnes n'entrent dans un état dépressif.

L'origine de cet état est à chercher du côté du changement d'image que les candidats ont d'eux-mêmes. Leur corps peut se métamorphoser sans qu'ils y soient préparés et cela peut être dur à accepter. De plus, on sait qu'un régime est une période de frustration qui demande beaucoup de volonté. Il est difficile pour une personne en surpoids de ne pas craquer. La pression psychologique, durant cette période, est considérable. Elle doit être prise en compte car elle peut avoir des conséquences.

Fitadium seche

© 2009-2018 Aideregimes.com | Contact | Copyright | Qui sommes-nous ?