Ménopause : éviter la prise de poids

La ménopause est une période, dans la vie de la femme, qui débute généralement autour des 50 ans et qui est caractérisée par l'arrêt des menstruations. Ce phénomène est provoqué par la chute du taux d'hormones dans l'organisme. Cela provoque des bouffées de chaleur et de l'irritabilité mais aussi une prise de poids puisque le métabolisme est bouleversé et la masse musculaire diminue. Bref, le corps de la femme change et, sans adaptation de son mode de vie, sa silhouette va s'arrondir. Pourtant, ce n'est aucunement une fatalité. Il est possible d'intervenir sur les habitudes alimentaires et l'hygiène de vie pour éviter la prise de poids avec l'âge.

La ménopause, les raisons de la prise de poids

Les mécanismes qui provoquent l'apparition de kilos supplémentaires, à cette période charnière, sont multiples.

Le premier est sans aucun doute la diminution de la quantité d'hormones produites par le corps de la femme. À ceci s'associe forcément un ralentissement de l'organisme et donc une réduction de la quantité de calories brûlées chaque jour.
Mais les hormones influencent aussi le capital musculaire de la femme qui voit ses muscles fondre petit à petit. Or, les muscles sont de gros consommateurs d'énergie. Moins de muscles équivaut donc à un métabolisme moins gourmand. Or, si la femme continue de manger comme avant, elle risque de consommer trop de calories par rapport à ses nouveaux besoins.

Autre effet pervers de la ménopause, les femmes peuvent se sentir fatiguées et, l'âge aidant, l'exercice physique peut devenir plus difficile. La baisse du métabolisme s'accompagne donc souvent d'une activité physique moins soutenue. Pourtant, c'est un des facteurs qui permet de brûler des calories. Enfin, la ménopause peut favoriser la rétention d'eau ce qui participera à la prise de poids et à l'apparition de cellulite.

Les solutions alimentaires

Si le corps des femmes grossit pendant la ménopause c'est parce que le fonctionnement de leur organisme s'est modifié, il s'est ralenti. Or, ces femmes n'ont pas changé pour autant leurs habitudes. Elles mangent et vivent de la même façon. Pourtant, les besoins de leur corps, eux, ne sont plus les mêmes. Pour éviter de prendre du poids, il faut donc modifier ses habitudes, notamment alimentaires. En effet, la quantité de calories ingurgitées chaque jour est sans doute trop élevée, à présent que la ménopause s'est installée.
Il va donc falloir diminuer cette quantité en adoptant une alimentation équilibrée qui favorise certains aliments, les plus sains.

Les sources de protéines à privilégier sont les viandes maigres comme le poulet ou la dinde et certains morceaux de viande rouge. Le poisson est également conseillé, notamment pour sa teneur en acides gras insaturés.

Repas sain équilibré

Du côté des glucides, les fruits et légumes doivent être mangés en quantité et les féculents un peu moins souvent. Il faut d'ailleurs privilégier les céréales complètes et autres sources de glucides dont l'Index Glycémique est bas.

Enfin, les meilleurs lipides se trouvent dans les huiles et les fruits secs. Les femmes ménopausées doivent manger des aliments pauvres en gras saturés et riches en gras insaturés, ce qui exclue la plupart des produits industriels et les viandes trop grasses. Elles doivent fuir tout ce qui contient des acides gras trans, ce qui est le cas des produits dont certaines graisses sont hydrogénées.
La consommation d'alcool est aussi à proscrire car il apporte beaucoup de calories et perturbe le fonctionnement normal de l'organisme.

Les modifications de l'hygiène de vie

Comme il est dit dans le paragraphe précédent, la première approche est de réduire la quantité de calories consommées. C'est la solution prioritaire. Mais, une façon complémentaire de combattre la prise des kilos est de modifier son hygiène de vie.
Faire du sport, par exemple, est un excellent moyen de dépenser des calories et de stimuler le métabolisme. Grâce à cela, les besoins de l'organisme sont accrus et peut s'équilibrer avec l'apport de calories par l'alimentation.

Il est conseillé de pratiquer une activité sportive au moins 2 à 3 fois par semaine pour une véritable efficacité. Les sports d'endurance sont des alliés de choix puisqu'ils provoquent une grande dépense calorique et peuvent se pratiquer sur une séance longue. Vélo, natation, marche, course à pied dehors ou en salle, sont les activités les plus conseillées.

Des efforts sont aussi à prévoir dans la vie de tous les jours pour éviter de s’empâter. Une femme ménopausée doit éviter de s'économiser. Plutôt que de prendre le bus pour parcourir l'équivalent de deux arrêts, elle doit, par exemple, se forcer à marcher. De même, elle doit privilégier les escaliers à la place de l’ascenseur. Tous ces petits gestes garantissent une dépense d'énergie supplémentaire et donc un stockage moindre des graisses si l’alimentation est équilibrée.

L’intérêt d'augmenter l'activité physique est aussi de stimuler les fibres musculaires et donc de conserver un capital de muscles plus important. Grâce à ça, le métabolisme reste plus haut mais la silhouette en profite aussi et paraît plus tonique et plus galbée. La cellulite est réduite et la femme ménopausée se sent plus en forme et moins stressée.
L'effet est donc général. Non seulement cela produit des bénéfices contre la prise de poids mais aussi pour lutter contre les autres symptômes de la ménopause. Le fait de se sentir mieux est aussi un aspect important puisque cela incitera la femme à éviter les grignotages qui peuvent habituellement rassurer dans les moments difficiles.

Le piège des régimes

La ménopause fait peur et elle peut inciter à faire appel à des régimes amaigrissants. Mais, attention, c'est un comportement qui risque de produire l'effet inverse de celui recherché. La plupart des régimes sont très restrictifs, temporaires et n'apprennent pas à bien manger. Résultat, à la fin de la période de régime, la prise de poids est inévitable et apporte avec elle un surplus de kilos. C'est l'effet yo-yo. Le seul moyen de garder la ligne est d'adopter une hygiène alimentaire correcte dans la vie de tous les jours. Cela garantit des résultats stables sur le long terme.

Commentaires

Floria le 08/02/2017

Pour ma mère, ça a été difficile aussi. Elle ne se reconnaissait plus et la prise de poids était quand même assez soudaine. Je l'ai aidée à reprendre de meilleures habitudes alimentaires et, maintenant, ça va un peu mieux. Comme elle est à la retraite, elle en profite pour faire plein de sport en groupe. Elle est rayonnante !

Espérance le 08/02/2017

Bon courage ! Tu verras que bien manger t’empêchera de trop prendre de kilos mais aussi d'être en meilleure santé. Et n'oublie pas le sport ! C'est important pour garder la ligne et la forme ! Même pour le moral, ça a son utilité.

Cliquez ici pour afficher tous les commentaires

Gertrude le 08/02/2017

Je suis contente de tomber sur votre article et ces témoignages. Je viens de rentrer dans la ménopause et je voulais trouver des solutions pour éviter le drame. J'ai déjà commencé à prendre du poids et je veux freiner le phénomène. Je vais m'y atteler, forte de vos conseils.

Joanna le 08/02/2017

A la ménopause, le métabolisme ralentit, on brûle moins de graisses, c'est l'enfer. C'est pour ça qu'il faut faire encore plus attention à ce qu'on mange.

Maëlle le 08/02/2017

Il faut aussi faire très attention au sel ! Une surconsommation conduit à gonfler de partout !

Francesca le 08/02/2017

Souvent à la ménopause, c'est le choc. Toute l'alimentation est à revoir alors qu'il aurait fallu s'y prendre plus tôt. C'est dommage. J'essaye d'en faire prendre conscience ma fille, mais ce n'est pas facile.

Lydie le 07/02/2017

Il n'y a aucune solution miraculeuse à ce problème. Il ne faut pas faire de régime mais adopter une bonne alimentation, saine et équilibrée. Manger selon vos besoins et faire beaucoup de sport. A partir de là, les choses peuvent s'arranger petit à petit.

Félicie le 07/02/2017

Je suis touchée par votre message. J'ai vécu un peu la même chose. J'ai été ménopausée jeune, avant 40 ans, et ma gynécologue a insisté pour que je prenne des hormones. J'ai pris 25 kilos. Impossible de les perdre, je ne sais plus quoi faire.

Séverina le 06/02/2017

Je vais vous raconter mon histoire. Depuis ma jeunesse, je pesais environ 50 kilos pour 1m70. Je voulais prendre un peu de poids mais je n'ai jamais pu. Et puis, à 50 ans, la ménopause est arrivée et là... J'ai pris du poids à grande vitesse ! Mais, trop. Comme je mangeais mal depuis l'enfance, je me suis retrouvée dans une situation difficile. Je me bats à présent pour retrouver une alimentation saine et perdre mes kilos en trop.

Chérifa le 06/02/2017

Maigrir alors qu'on entre dans la ménopause, c'est possible ! J'ai testé plein de régimes et j'ai toujours rebondi en prenant encore plus de poids. Et puis, j'ai trouvé un régime qui me convient. Je fais Montignac et j'ajoute des notions du régime chronutrition. Mon ventre est tout plat et j'ai perdu du poids.

Fitadium seche

© 2009-2018 Aideregimes.com | Contact | Copyright | Qui sommes-nous ?