Le régime dissocié

Parmi les nombreux types de régimes existants, il en existe un qui repose sur l'idée qu'il faut éviter de manger certains aliments, ou certaines classes d'aliments, dans le même repas, voire dans la même journée. C'est ce que l'on appelle un régime dissocié. Certains sont bien connus comme le régime Montignac, Antoine, Shelton.

Cette méthode pour perdre du poids peut avoir un impact positif à court terme mais peut causer des carences. De plus, dès lors que l'on reprend une alimentation « normale », une reprise de poids est quasiment inévitable.

Principe de la dissociation

L'idée de la dissociation provient d'un médecin américain du début du 20ème siècle, William Hay. Celui-ci est parti du principe que notre système digestif ne peut pas gérer l'assimilation correcte de certains nutriments lorsqu'ils sont ingérés ensemble. Ce serait le cas, selon lui, des glucides et des protéines puisque l'acidité nécessaire à l'assimilation des protéines ne serait pas celle des glucides et les uns risqueraient donc de réduire l'absorption des autres et de provoquer certains problèmes digestifs comme des ballonnements.

Mais cela ne s’arrête finalement pas qu'aux glucides ou lipides puisque qu'à partir de cette idée d'acidité, il est possible de classer les aliments en deux classes : ceux qui augmentent l'acidité et ceux qui la réduisent. Les légumes et les fruits, sauf exception, ont tendance à réduire l'acidité. Les aliments protéinés comme par exemple le poisson, les œufs ou la viande provoquent, eux, plutôt l'inverse. C'est aussi le cas des aliments riches en glucides comme tout ce qui est à base de céréales et tous les gâteaux ou sucreries industriels.

Régime dissocié

D'autres personnes ont alors repris ce principe de dissociation en variant les idées mais en gardant l'idée de base.

Quelques exemples de régimes

Le régime de Hay

C'est le premier à avoir proposé sa méthode, et celle-ci comporte les règles suivantes :

  • Ne pas ingérer de protéines en même temps que les glucides. Espacer cette ingestion d'au moins 4 heures.
  • Les seuls aliments valables sont ceux qui ne sont pas raffinés. Exit donc les aliments industriels. Les céréales complètes sont à privilégier.
  • L'apport en énergie doit être basé principalement sur les fruits et légumes.
  • Le lait est à éviter et ne doit pas être consommé avec les autres aliments.
  • Il faut éviter l’ingestion d'aliments acides et alcalins dans le même repas.

Certaines idées sont intéressantes, comme le fait de manger des aliments non raffinés ou d'éviter le lait. Mais, pour le reste, c'est un peu compliqué à appliquer et difficile à maintenir sur du long terme.

Il existe bien sûr d'autres régimes basés sur d'autres principes mais assez similaires :

Le régime Antoine

Le régime Antoine est une méthode spécifique, se basant non plus sur la dissociation sur une journée, mais sur une semaine. C'est à dire que les groupes d'aliments ont un jour de la semaine qui leur est consacré et où on ne mange qu'eux. Par exemple, le lundi vous mangerez du poisson, le mardi exclusivement des légumes, le mercredi uniquement des laitages etc.

Cette dissociation ne s'applique alors qu'une seule semaine sur tout le mois et est censée vous faire maigrir. Le reste du temps vous pouvez manger normalement. Mais c'est une méthode trop drastique, qui est lourde à gérer psychologiquement et socialement et qui n'apporte aucune solution à long terme.

Le régime Shelton

Ce régime obéit au classement des aliments de son auteur. En effet, celui-ci a classé chaque aliment dans une catégorie et vous interdit de consommer les aliments de certaines catégories ensemble. Par exemple, le groupe des aliments gras ne peut être consommé avec celui des aliments protéinés. Les sucrés ne peuvent être consommés avec les protéinés etc. Ce qui rappelle assez la méthode Hay. Le régime Shelton est bien difficile à suivre et pourrait entraîner des carences.

Le régime Montignac

Basée sur le principe d'Index Glycémique pour classer les aliments, la méthode Montignac propose deux types d'associations possibles :

  • L'association des graisses avec des protéines et qui permet également de consommer des glucides mais uniquement avec un Index Glycémique très bas.
  • L'association des glucides et des protéines, dans laquelle il est alors possible de consommer des glucides à Index Glycémique moyen, et qui exclut alors les graisses saturées.

C'est un régime qui connaît un certains succès car il permet de consommer un peu de tout et n'est pas trop compliqué à suivre. Néanmoins, c'est une méthode à appliquer sur le long terme sous peine de reprendre des kilos.

La dissociation selon les recherches

Diverses études ont été menées sur les effets de la dissociation. Et bien que ces régimes dissociatifs apportent effectivement une perte de poids, ils ne sont pas plus efficaces que les régimes hypocaloriques classiques. Ils peuvent même l'être moins. De plus, la perte de poids viendrait en réalité tout simplement de la baisse des calories entraînée par le cadre de classification imposé par ces méthodes.

Il n'y a donc pas vraiment d’intérêt à se compliquer la vie à dissocier les aliments puisqu'un régime sans dissociation mais dont les calories sont allégées aura de meilleurs résultats mais avec plus de simplicité.

Il faut aussi voir à plus long terme. Un régime dissocié est bien plus lourd à gérer et à subir qu'un régime classique où vous mangerez simplement mieux et moins. En effet, la dissociation est difficile à mettre en place à la maison mais risque également d’entraîner un certain isolement. Enfin, si le régime dissociatif s'arrête, la reprise de poids est presque certaine. Alors que mettre en place une diète saine et hypocalorique pourra se suivre à long terme et il suffira de rajouter quelques calories pour se stabiliser et éviter l'effet yo-yo.

Commentaires

Par Camou52 le 22/09/2014

Quand je parle du souper, légumes à volonté cuisinés à votre goût. Moi j'adore la ratatouille de chicons bien mijotée sur tartines grillées par exemple. Je prends aussi n'inporte quelle recette de cuisine et je supprime ce qui empêche le dissocié, mais souvent y a pas beaucoup à retirer. Bon amusement si vous tentez la chose ; promesse ça marche !

Par Camou52 le 22/09/2014

Je ne suis pas d'accord sur la plupart des commentaires ! Il faut essayer. Moi je déjeune avec tartine banane cassonade. Je dine avec des patates au four ou rissolées avec du beurre et ail, salade composée assaisonnée ou légumes cuits avec matière grasse raisonnable. Le soir, viande, œufs, poisson ou poulet. Je peux ajouter de la mozzarella, mascarpone et tout fromage avec. Et oui, plus de 45% matière grasse huile de tournesol épices. Certaines personnes font ce régime en choisissant une catégorie par jour, trop dur ! 4 heures suffisent et en société les gens ne savent pas le voir !

Cliquez ici pour afficher les commentaires

Par Camou52 le 22/09/2014

j ai acheter ce livre , et , j ai suivis ce mode d alimentation ! je n ai pas dis régime !!!! . Genial ! tu manges toutes les 4 heures , des quantités raisonnable et même plus , et puis tu te dis que ce que tu ne manges pas maintenant, tu le mangeras dans 4 heures , ça aide !!!!! moi j ai photocopier les 3 feuilles ! aliments riches en glucides ,aliments neutres , aliments riche en protéines .et donc 3 volets facile . fiche neutre avec fiche glucides OU , J INSISTE , OU ... fiche neutre avec fiche protéines , et voila . Au vrai quand ont mange de cette facons tout est digerer de suite , tu ne stockes pas ! les 4 heures c est pour que les aliments ne se retrouvent pas dans l estomac , puisque tu disocie ...... si vous avez envie de savoir plus suis sur facebook mettrai photo de mes fiches . a votre sante , gratuit , je n ai jamais repris 1 gramme et je mange ce que je veux , simplement sans mélanger

Fitadium seche

© 2009-2018 Aideregimes.com | Contact | Copyright | Qui sommes-nous ?