Régime groupes sanguins

Ce régime, crée par un naturopathe américain, John D’Adamo, consiste à choisir ses aliments en fonction de son groupe sanguin. L'auteur pense que certains aliments ne sont pas bons pour tout le monde, et que cela est lié à notre groupe sanguin. Chaque groupe sanguin serait prédisposé à développer certaines maladies, mais grâce à une nutrition correcte, il serait possible de les éviter. En suivant le régime des groupes sanguins qui vous correspond, vous pourrez non seulement régler vos problèmes de poids mais aussi être en meilleure santé.

C'est quoi le régime groupes sanguins ?

Le régime des groupes sanguins n'est pas qu'un régime pour maigrir. Il vise avant tout l'amélioration de la santé. Ce n'est pas un régime provisoire, il doit se pratiquer continuellement pour pouvoir bénéficier de ses avantages santé.

Ce régime s'appuie sur l'hypothèse que les groupes sanguins ont évolués et sont apparus au fil de l'évolution de l'Homme. Il faut donc adapter le régime alimentaire en fonction du groupe sanguin pour coller à l'alimentation lors de l'apparition du groupe.
Ce régime prend donc en compte les besoins nutritionnels des gens en fonction de leur groupe sanguin. Dans la pratique, on devra choisir, privilégier et éviter certains aliments ou familles d’aliments.

Qui est d'Adamo ?

Le régime des groupes sanguins est l'œuvre de l'américain Peter J. D'Adamo, un docteur en naturopathie. En fait, il a continué les travaux de son père, James D'Adamo, naturopathe comme lui, qui a été le premier a avancer la théorie selon laquelle les groupes sanguins ont une influence sur la santé.

Régime groupes sanguins

C'est à la fin des années 1950, lors de stages dans des centres de cure thermale Européens que D’Adamo père se mit a observer les réactions des curistes en fonction de l'alimentation qu'ils recevaient. Il fit analyser le groupe sanguin des curistes et étudia leurs réactions en fonction de l'alimentation reçue. Ses observations et ses conseils alimentaires furent publiés en 1980 dans un livre.

Son père fut le pionnier mais c'est Peter D’Adamo qui formalisa la théorie et la fit connaître au grand public. Le Docteur Peter J. D'Adamo est l'auteur du livre « 4 Groupes sanguins, 4 régimes » publié en 1996.

Les études et tests du Docteur Peter J. D'Adamo pour déterminer les aliments bénéfiques et nuisibles en fonction des groupes sanguins ne sont pas passés inaperçu dans le milieu de la naturopathie. Il a d'ailleurs reçu, en 1990, un titre décerné par l'Association américaine des naturopathes, celui de médecin de l'année.

Qu'est-ce qu'il faut manger dans ce régime ?

Comme expliqué précédemment, les aliments qui vous correspondent sont ceux que l'on mangeait à l'époque où votre groupe sanguin est apparu. Certains sont donc à proscrire parce que leur composition chimique ne convient pas au groupe sanguin. Dans le livre du régime des groupes sanguins, les aliments sont classés en 3 catégories : bénéfiques, neutres et à éviter. Des recommandations autre qu'alimentaires sont également faites par Peter D’Adamo, notamment au niveau des activités physiques et aussi sur notre façon de gérer notre vie.

Le Groupe O
Le Groupe O était le seul groupe présent quand les hommes étaient des chasseurs-cueilleurs ; c'est le groupe d'origine, le plus ancien. Le Groupe sanguin O est actuellement le plus répandu avec plus de 50% de la population. En tant que chasseurs-cueilleurs, les personnes du groupe O devront avoir une alimentation riche en protéines animales et beaucoup d'activité physique.
En revanche, il tolèreront mal les produits céréaliers et laitiers car l'agriculture est venue après l'apparition de ce groupe.

Le Groupe A
Le Groupe A est apparu lors de l'arrivée de l'agriculture bien après le groupe O. Le Groupe A c'est environ le tiers de la population dans le monde. A cette époque, l'homme cultive et élève des d'animaux. Il mange beaucoup de céréales, de légumineuses et a aussi moins d'activité physique. En tant qu'agriculteurs, les personnes du groupe A devront avoir une alimentation végétarienne, axée sur les céréales mais sans abuser. Elles tolèreront mal la viande notamment la viande rouge et seront prédisposées au stress et aux maladies cardiaques et cancers.

Le Groupe B
Le Groupe B se trouve surtout chez les peuples nomades et s'est développé quand les hommes se sont beaucoup déplacés à cause du climat. Le Groupe B c'est environ 1/6 de la population dans le monde. A cette époque, ces nomades  mangeaient pas mal de viande et de produits laitiers, c'est pourquoi ils tolèrent bien ces derniers. Arrivé tardivement, il n'auront pas beaucoup de restrictions au niveau de l'alimentation et pas mal de choix d'aliments. En revanche, il devront éviter les produits à base de blé.

Le Groupe AB
Le Groupe AB est le dernier arrivé et c'est le moins répandu avec seulement 2 à 5% de la population mondiale. En tant que receveurs universels lors de transfusions sanguines, il reste un groupe assez complexe. On associe les aliments du groupe A et B. Au niveau pratique pour l'alimentation, il leur faut peu de viandes, éviter le blé mais les produits laitiers passent.

Les avantages et les inconvénients du régime

Le régime des groupes sanguins a plusieurs objectifs positifs : prévenir diverses maladies, ralentir le vieillissement et vous faire perdre du poids. Comme tous les régimes pour, il a des avantages et des inconvénients.

Le régime d'après son groupe sanguin est assez varié et n'est pas extrêmement restrictif ou exclusif. En revanche, il n'y a pas d'études cliniques montrant les aspects positifs du régime basé sur le groupe sanguin. Ce régime peut paraitre compliqué et difficile à suivre surtout si les aliments qu'on doit prendre ne nous conviennent pas du point de vu gustatif. Dans ce cas, grande sera la frustration et le régime sera vite abandonné.

Au niveau de la perte de poids, l'objectif de beaucoup d'entre nous étant de maigrir, on perd quand même du poids avec ce régime. Néanmoins, cette perte serait plus due à une consommation de calories diminuée à cause des aliments interdits et non pas par le fait d'éliminer les "mauvais" aliments qui ne conviennent pas à notre groupe sanguin.

De plus, ce régime peut être à l'origine de carences nutritionnelles, par exemple les personnes qui ont le groupe sanguin O consommeront peu de produits laitiers ce qui peut mener à une carence en calcium. Pour le groupe A, ils manqueront de protéines, de fer et pour le groupe B de fibres provenant de céréales et de certaines vitamines du groupe B.

Pour finir, tout le monde n'apprécie pas qu'un livre de régime intervienne dans d'autres aspects que ceux alimentaires. En effet, Peter J. D'Adamo nous indique les activités physiques qui nous conviennent et même le mode de vie qui, d'après lui, est le meilleur pour nous.

Où trouver le livre ?

4 Groupes sanguins, 4 régimes de Peter-J D'Adamo.

Commentaires

Victorine le 09/02/2017

Je suis d'accord. Personnellement, je ne me soucie pas de mon groupe sanguin, je mange sain et équilibré, beaucoup de fruits et légumes, un peu de viande, de poisson, des oléagineux, etc. Et je me sens très bien. J'ai même perdu un peu de poids.

Clothilde le 09/02/2017

A mon avis, chacun devrait être libre de manger comme il veut, du moment que cette alimentation lui convient. Par contre, ceux et celles qui ont quelques kilos en trop devraient avant tout se pencher sur leur apport calorique et la qualité de leur alimentation plus que sur le groupe sanguin.

Cliquez ici pour afficher tous les commentaires

Gilbert le 09/02/2017

Le régime groupe sanguin repose sur des idées intéressantes, dommage qu'aucune n'ait de base scientifique.

Germain le 09/02/2017

Pourquoi se sentir obliger de manger de la viande si cela est contre vos convictions ou si vous n'en avez pas envie ? Ce n'est pas parce que quelqu'un décrète que le groupe O doit manger de la viande que l'on est obligé de suivre.

Sandy le 09/02/2017

Le régime groupe sanguin m'intéresse beaucoup. Je suis du groupe O et je mange beaucoup de céréales. Je me dis que c'est pour ça que je n'arrive plus à perdre de poids. Et puis, j'ai des douleurs articulaires depuis des années. Alors, je vais peut-être essayer ce régime en évitant les céréales...

Emmanuelle le 09/02/2017

Mieux vaut commencer en douceur Bérangère ! Personnellement, j'ai fait le tour de la liste d'aliments proposés par le bouquin et puis j'ai commencé, petit à petit, à retirer de mon alimentation les aliments interdits, tout en les remplaçant par d'autres qui me conviennent. Bien sûr, quand je suis invitée à manger, je ne peux pas vraiment éviter les aliments interdits, mais ce n'est pas grave si ce n'est que de temps en temps.

Bérangère le 08/02/2017

J'ai acheté le livre du Dr d'Adamo récemment et je trouve cela intéressant. Je suis du groupe AB et je voudrais suivre les conseils du livre, mais j'avoue que je ne connais pas vraiment certaines des céréales mentionnées. Je me demande aussi s'il faut passer d'un coup à l'alimentation du livre ou plutôt progressivement.

Vanessa le 08/02/2017

Je suis de ton avis Isabelle ! D'abord parce que, contrairement à ce que dit d'Adamo, les différents groupes sanguins existent depuis des millions d'années et non quelques milliers. De plus, il n'y aucune étude qui prouve ses dires. Bref, ses allégations me paraissent un peu minces. Je préfère me contenter de manger équilibré sans m'imposer des règles saugrenues.

Isabelle le 08/02/2017

Ce régime, je n'y crois pas beaucoup. Je suis végétarienne et ça me convient très bien. Or, je suis du groupe O et selon d'Adamo, il faudrait que je consomme beaucoup de viande. A mon avis, ce ne sont que des théories fumeuses.

Amabella le 08/02/2017

Pour moi, j'ai l'impression que ce régime groupe sanguin fonctionne bien. Depuis que je l'ai commencé, je ne me suis jamais sentie aussi légère, tant au niveau de mes intestins que de mon poids.

Fitadium seche

© 2009-2018 Aideregimes.com | Contact | Copyright | Qui sommes-nous ?