Le régime Miami

Le régime Miami connu aussi sous "The South Beach Diet" est l'invention du Dr Arthur Agatston, un cardiologue américain qui souhaitait faire maigrir ses malades de façon saine. A la différence de la plupart des régimes restrictifs le régime Miami est plutôt équilibré et prône plus une hygiène de vie et une éducation alimentaire.

Avec ce régime, on peut manger toutes sortes d'aliments et de plus des portions normales mais il faut préalablement sélectionner les bons aliments des mauvais. L'important c'est de privilégier la qualité à la quantité. En modifiant ses habitudes alimentaires, on va maigrir et améliorer ses paramètres de santé comme le cholestérol.

Principe du régime Miami

Le régime Miami est un régime diététique pour maigrir. Il a pour objectif non seulement de perdre du poids mais également de rééquilibrer les bilans sanguins et de baisser les taux de lipides. Le régime est très efficace et l'on peut perdre beaucoup de poids en seulement quelques semaines. Il est également simple et vraiment facile à suivre.

C’est un régime qui est donc basé sur le choix alimentaire. Vous pouvez manger toutes sortes d’aliments à la condition de choisir en éliminant ce qui est mauvais et en gardant ce qui est bon pour la santé.
Pour faire simple, on élimine les mauvais sucres et les mauvaises graisses.

Regime Miami

Le régime Miami (South Beach Diet) est un régime simple, peu contraignant et équilibré.

Les étape du régime Miami

Le régime Miami comprend trois étapes :

L’étape du régime rapide
C’est l’étape cruciale et la plus difficile du régime Miami. La perte de poids est rapide, très importante et peut aller jusqu'à 4 à 6 kilos.
Cette première étape est la phase d’attaque et a pour principe de favoriser les aliments protéinés tout en supprimant les glucides. Elle est surtout basée sur les protéines et tous les sucres sont exclus. Pour les graisses, on peut en prendre mais en quantité limitée.

On peut manger les morceaux maigres de viande (bœuf, veau, porc), les volailles (sans la peau), les poissons, les fruits de mer, les œufs, les épices, l’huile d’olive et de colza, le cacao noir en poudre (sans sucre), les bonbons sans sucre, les fromages allégés, les noix et presque tous les légumes.
Par contre, il est interdit de prendre les morceaux gras de viande, les féculents (blé, céréales, pains, riz, pâtes, avoine, gâteaux), légumineuses et légumes riches en glucides (pomme de terre, mais, carotte, l'igname, betterave, lentille), les alcools (vin, bière, rhum), l’huile de tournesol, les produits laitiers et tous les fruits.

La durée de la première étape du régime Miami est de deux semaines. Une fois cette étape terminée, l’organisme est prêt pour attaquer la deuxième étape du régime.

L'étape du régime de base
Cette étape a pour objectif d’atteindre le poids souhaité. La durée de cette étape dépend donc de ce poids et se termine lorsqu’il est atteint.
Il a pour principe de réintroduire progressivement les aliments interdits tout en respectant la quantité normale que l’on doit prendre par jour. Cette étape permet de varier les repas et d’avoir une nutrition plus équilibrée.
Mais il reste encore quelques aliments qui sont interdits comme les aliments qui ont un index glycémique élevé comme les pommes de terre, carottes, la farine blanche, les jus de fruits et les fruits très sucrés (ananas, banane, raisin).

Ceux qui sont autorisés sont les aliments à faible index glycémique comme l’haricot vert, la choux fleur, la tomate, la salade, le concombre, le blé, l’avoine, le riz, le pain ainsi que les laitages. On peut également prendre certains fruits qui ne boostent pas la glycémie mais seulement au cours du déjeuner.
Dans cette deuxième étape du régime Miami, la perte de poids sera à peu prés régulière soit de 0,5 à 1 kilo par semaine.

L’étape de stabilisation
C’est l’étape la plus facile à suivre pendant le régime Miami. Elle a pour objectif de rester mince tout en étant en bonne santé et cela, en adoptant définitivement une alimentation saine et nutritive. Cette étape n’a donc pas de limite, on doit la suivre tout au long de la vie de sorte à conserver le poids souhaité.

On va donc privilégier les aliments utiles pour l’organisme soit :

  • Les sucres contenus dans les céréales, les légumes et les fruits qui ont un index glycémique faible. En fait, il faut surtout privilégier les aliments non raffinés, complets qui contiennent des fibres, par exemple le pain complet ou intégral mais pas la baguette blanche.
  • Les graisses végétales contenues dans l’olive, le colza, le pépin de raisin et la noix c'est à dire plutôt les huiles riches en acides gras polyinsaturés.
  • Les protéines contenues dans le poisson, les fruits de mer, les fromages, les viandes rouges (porc, bœuf, veau), les œufs et les noix.
  • Le lait demi-écrémé ou écrémé, les yaourts et fromages.

Par contre, il faudra éviter tous ceux qui sont mauvais pour la santé :

  • Les graisses animales riches en acides gras saturés comme la charcuterie, le fromage gras, les morceaux gras de la viande, la crème fraîche, le beurre, le lait entier.
  • L’huile de tournesol.
  • Les sucres à index glycémique élevé c'set à dire les sucres raffinés, les préparations industrielles dépourvues de fibres (farine blanche, sucre de table, la junk food mais aussi les aliments trop cuits comme le pommes de terre, carottes, certains fruits.
  • Tous les alcools (vin, bière, rhum).

Avantages et inconvénients du régime Miami

Le régime Miami est simple, très efficace et s'adresse à tout le monde. Ce régime est considéré comme sain, équilibré et de plus il permet de réduire les risques de maladies cardio-vasculaires. Les risques de ce régime sont plutôt minimes.

La perte de poids est très rapide dans la première étape du régime et on peut le maintenir par la suite à long terme. On peut manger une quantité normale et on peut même prendre un petit goûter en dehors des repas.
Avec ce régime on n’a moins la sensation de faim et de fatigue. Cela permet de façon naturelle de limiter les quantités consommées en calories, donc de maintenir le poids.

Par contre, le régime Miami peut être dur à suivre pour certaines personnes surtout lors des deux premières semaines ou l'on peut craquer.
Le régime Miami reste un régime, on ne peut pas se permettre d’aller dîner dans des restaurants. En effet, les ingrédients qu’ils utilisent sont parfois parmi les aliments interdits dans le régime. Surtout au début et même après, il peut être difficile à combiner avec une vie social active ou l'on doit manger à droite et à gauche.

Où trouver le régime Miami ?

Le livre : Le régime Miami

Commentaires

Julie le 09/02/2017

C'est intelligent comme procédé, on commence par vous interdire beaucoup d'aliments, puis on vous permet de consommer de nouveaux certains de ces aliments, les meilleurs. Du coup, on est tout de même bien content de les retrouver et on en oublie les autres, les friandises et autres aliments inutiles qui ne sont toujours pas autorisés par le régime.

Zazy le 09/02/2017

Moi aussi, la phase 1 me faisait peur. Mais, ensuite, la phase 2 et les suivantes m'ont rassurée. Il ne s'agit pas d'un effet d'annonce pour ensuite faire le yo-yo. Ce que le régime propose, c'est un commencement en fanfare puis une perte de poids en douceur pour finir par une stabilisation.

Cliquez ici pour afficher tous les commentaires

Djamila le 09/02/2017

D'accord. Il faut donc le voir comme une phase temporaire du régime Miami, une transition. Pourquoi pas, tant qu'on y reste pas bloqué.

Rachelle le 09/02/2017

Personnellement, je vois la phase 1 comme un tremplin de motivation. Elle permet de perdre quelques kilos et donc de se dire que ça marche. C'est dur, mais ça n'est que pour deux semaines. Et, comme la phase 2 est plus facile à suivre, c'est super encourageant !

Ingrid le 09/02/2017

J'ai moi-même entrepris le régime Miami depuis peu. Au début, je pensais que c'était impossible de manger autant et de maigrir quand même, et pourtant si. J'ai déjà perdu 2 kilos. J'avais peur de manger certains aliments comme les noix ou les amandes, je savais qu'elles étaient caloriques. Maintenant, j'en mange tous les jours, sans me gaver non plus, et ça ne m'empêche pas de perdre du poids. Évidemment, le régime demande de changer ses habitudes, donc il faut un peu de motivation. Mais, à part ça, c'est que du bonheur.

Ophélie le 09/02/2017

C'est possible mais tu n'auras pas toutes les informations. Et puis, le livre délivre de nombreux conseils que tu ne trouveras pas forcément ailleurs. Il t'explique aussi pourquoi il faut éviter certains aliments et en favoriser d'autres.

Lydia le 09/02/2017

Merci pour vos avis ! Pensez-vous qu'il est possible de faire le régime sans acheter le livre ?

Fabrice le 08/02/2017

Je ne suis pas sûr que la phase 1 soit vraiment indispensable. Il y a trop de risques de craquage et puis c'est un peu trop radical. A mon avis, il est possible de commencer directement à la phase 2, avec les mêmes résultats sur le long terme.

Ophélie le 08/02/2017

Bonjour ! Je me suis mise au régime Miami, il y a une semaine. Donc je suis dans la fameuse phase 1. Je te confirme que ce n'est pas facile. Même si je n'ai pas trop faim, j'ai tout de même de grosses envies de pain, par exemple. L'avantage de cette phase, c'est une perte rapide de poids, c'est un peu la récompense.

Lydia le 08/02/2017

J'ai beaucoup lu sur le régime Miami mais je me demandais s'il était efficace et surtout, s'il n'est pas trop difficile à suivre. La première phase, ça n'a pas l'air du gâteau !

Fitadium seche

© 2009-2018 Aideregimes.com | Contact | Copyright | Qui sommes-nous ?