Le régime sans lactose

On entend beaucoup parler de ce régime sans lactose. Il s'adresse plus particulièrement aux personnes qui sont intolérantes à ce sucre du lait. Il s'agirait alors de ne plus consommer de produits laitiers afin de ne plus rencontrer de problèmes de transit. Découvrez les conséquences d'une intolérance et ce que le régime sans lactose peut faire pour vous si vous êtes dans un tel cas.

Qu'est-ce que l'intolérance au lactose ?

L'intolérance au lactose se caractérise par une incapacité de l'organisme à digérer le sucre contenu dans le lait, aussi nommé, lactose. L'être humain est le seul animal à continuer à boire du lait après l'âge du nourrisson. Cette habitude alimentaire est assez récente dans l'histoire de l'humanité. Avant cela, les hommes se passaient totalement des produits laitiers en grandissant.

En conséquence de quoi, même si une partie des êtres humains s'est adaptée à la digestion du lait, de générations en générations, 70 % de la population mondiale n'en a pas les capacités. En effet, alors qu'à la naissance, l'intestin du nourrisson produit des lactases, des enzymes qui permettent de digérer le lactose, du moment où l'enfant grandit, cette fabrication diminue fortement. Et ce, chez 70 % des individus sur la planète.

Chez les européens du Nord, ce pourcentage est beaucoup plus faible puisqu'il n'y aurait que 5 % de la population qui serait intolérante au lactose.

Cependant, lorsque le lactose n'est pas digéré, il stagne dans les intestins et provoque des diarrhées, des ballonnements et des maux de ventre.

Comment savoir si vous êtes intolérant ?

Si vous souffrez fréquemment d'inconfort intestinal, vous êtes peut-être intolérant au lactose. Mais, vous pourriez aussi être sensible à autre chose, comme le gluten, et il est difficile de faire la différence entre les symptômes.

Il existe donc plusieurs moyens pour savoir si vous êtes intolérant au lactose ou pas du tout. Le premier moyen est une mise en œuvre de tests respiratoires, sanguins ou génétiques. Ils se pratiquent donc sous surveillance médicale.

Sans lactose

L'autre moyen c'est de tester vous-même l'effet d'une alimentation sans lactose pendant un moment. Si, en éliminant tous les produits laitiers de votre alimentation, vous ne souffrez plus de maux de ventre comme vous en aviez l'habitude, c'est sans doute que vous avez trouvé l'origine du problème.
Si c'est bien le cas, il va falloir trouver une solution et le régime sans lactose est sans doute ce qu'il y a de plus efficace.

Comment remédier à l'intolérance ?

Le régime sans lactose s'impose comme LA solution pour les intolérants. Commencez par éliminer toutes les sources de lactose de votre assiette. Cela comprend le lait, mais aussi la crème, les yaourts et les fromages. À ce stade, vous ne devriez plus avoir de soucis intestinaux.

Mais, comme certaines personnes peuvent tout de même digérer une petite quantité de lactose chaque jour. Vous pouvez essayer de réintroduire un ou deux laitages dans votre journée. Les fromages à pâtes sèches sont les moins riches en lactose, et il serait sans doute judicieux de commencer par là. Attention, cependant, car ils sont très gras.

Si les symptômes reviennent de plus belle, éliminez purement et simplement, ces aliments de votre alimentation. Sinon, vous pouvez en conserver une petite quantité. Sans produits laitiers, vous allez devoir compenser en consommant des sources de calcium. Ce minéral se trouve dans certains légumes comme les choux et dans les oléagineux comme l'amande. Il est également possible d'en trouver une petite quantité dans les eaux minérales.

Qu'apporte le régime sans lactose ?

Le premier intérêt d'un régime sans lactose c'est d'éliminer les sources de désagréments intestinaux qui peuvent être vraiment contraignants. Certaines personnes intolérantes auront l'impression de revivre.

L'autre intérêt, c'est que, si vous aviez du mal à digérer ce lactose, et que vous l'éliminez de votre assiette, votre ventre sera sans doute plus plat. En effet, vous n'aurez plus de ballonnements qui donnaient cet aspect gonflé à votre ventre.

Enfin, il faut savoir que les produits laitiers sont des aliments qui contiennent d'autres substances qui pourraient être toxiques pour l'organisme humain. Vivre sans lait ou yaourt n'est donc pas un mal. Comme ils pourraient être responsables de problèmes cardio-vasculaires et articulaires, mais aussi de l'apparition de diabète, voire de cancers, se passer de ces produits laitiers pourrait finalement être bénéfique.

De plus, il n'y a pas vraiment de soucis à se faire concernant l'apport en calcium si vous mangez suffisamment de légumes, buvez assez d'eau et consommez des oléagineux. Contrairement à ce qu'on pourrait croire, les besoins en calcium d'un être humain ne nécessitent pas l'ingestion de doses massives de produits issus du lait. Il suffit en vérité de suivre une alimentation saine et équilibrée qui diminuera ces besoins et apportera une dose suffisante de calcium.

Commentaires

Estelle le 08/02/2017

Bonjour. Depuis quelques années maintenant, j’ai réduit ma consommation de lactose. Au départ, ce n’était pas évident. Ce sont toutes mes habitudes alimentaires qui ont été chamboulées. J’ai du dire adieu au bol de chocolat chaud, le matin, au petit-déjeuner. Même chose pour les yaourts. Mais, finalement, je me suis adaptée. Et, plus important encore, je ne souffre plus de problèmes intestinaux. Même quand je vais au restaurant et que je consomme des aliments à base de lactose, j’ai l’impression de mieux les tolérer. Je me dis que tout doit être une question de quantité.

Aiderégimes le 08/02/2017

Bonjour Estelle et merci pour votre témoignage. Vous avez effectivement raison. Dans le lactose, tout est une question de modération. Comme dit dans l’article, il n’est pas forcément nécessaire de le bannir totalement de son plan alimentaire. Un petit écart de temps à temps est tout à fait envisageable sans risquer, pour autant, de souffrir de désagréments intestinaux.

Cliquez ici pour afficher tous les commentaires

Béatrice le 08/02/2017

Bonjour, contrairement à Estelle, je n’ai pas réussi à changer mes habitudes alimentaires. J’aime déguster du chocolat chaud au petit-déjeuner et à l’heure du goûter avec mes enfants. J’ai donc opté pour du lait sans lactose. Je continue donc à me régaler sans les mauvais côtés !

Aiderégimes le 08/02/2017

Bonjour Béatrice. Le lait sans lactose peut effectivement être une solution pour les personnes sensibles ou intolérantes au sucre du lait. Une petite précision tout de même. Ces laits ne sont pas exempts à 100 % de lactose. Ils en contiennent toujours un peu. Par contre, comme ils sont enrichis en lactase (enzyme permettant la digestion du lactose) ils sont plus facilement digérables.

Brigitte le 08/02/2017

Bonjour, moi qui pensait que le calcium ne se trouvait que dans les produits laitiers, j’ai tout faux ! Grâce à votre article, je sais désormais que les légumes en contiennent.

Didier le 07/02/2017

Un régime sans lactose ? Impossible pour moi ! J’aime bien trop le fromage !

Emmanuel le 07/02/2017

Bonjour, pouvez-vous me dire si le lait de soja est également à bannir du régime sans lactose ?

Aiderégimes le 06/02/2017

Bonjour Emmanuel. Le lait de soja ne contient pas de lactose. Il s’agit, en réalité, d’une boisson à base d’eau et de soja. C’est l’appellation qui est trompeuse. Tout simplement parce que, d’aspect, il ressemble à un lait d’origine animale. Vous n’avez donc pas à le retirer de votre alimentation si vous êtes sensible ou intolérant au sucre du lait. De préférence, choisissez des laits végétaux enrichis en calcium afin d’éviter les carences.

Chantal le 06/02/2017

J’ai entendu parler d’un traitement contre l’intolérance au lactose. Qu’en est-il vraiment ?

Aiderégimes le 05/02/2017

Bonjour Chantal. Il ne s’agit pas d’un traitement médicamenteux pour guérir l’intolérance au lactose en elle-même mais d’un complément alimentaire pour réduire les symptômes. Le principe est assez simple. Il suffit de prendre un comprimé avant de consommer un aliment à base de lactose. Comme le complément contient du lactase, le lactose ingéré sera plus facilement digéré sans provoquer de troubles intestinaux.

Fitadium seche

© 2009-2018 Aideregimes.com | Contact | Copyright | Qui sommes-nous ?