Mangeons-nous trop de viande ?

Riche en fer, source de protéines de bonnes qualités… Les arguments ne manquent pas pour définir la viande comme incontournable à la santé.

Aujourd’hui en France, avec 38kg par an et par habitant, la viande est l'aliment le plus consommé. Agneau, bœuf, côtes ou gigot… on en retrouve toute une palette pour le plus grand plaisir des papilles. Mais à quel prix ?

Des risques pour la santé !

Si un apport quotidien en matières animales présente de nombreux bienfaits sur l’organisme, de nombreuses maladies telles que l’hypercholestérolémie, l’hypertension-artérielle, le diabète de type 2, les troubles cardio-vasculaires sont associées à une consommation excessive de viande.

Des recherches ont également fait le lien avec certains cancers notamment celui de l’intestin dont les végétariens seraient moins sujets. En Angleterre, une étude a également prouvé que les carnivores comparés aux végétariens couteraient beaucoup plus cher au système de santé. Une autre en Chine réalisé sur 800.000 individus a démontré que les maladies chroniques sont moins présentent chez les mangeurs de fruits et légumes.

La viande constitue en outre un repère de bactéries à l’origine de la majeure partie des toxi-infections alimentaires (E. Coli, Salmonella…). De plus, l’utilisation d’hormones et d’antibiotiques lors de l’élevage, récemment interdite, contribuerait à rendre chez l’homme inefficace les traitements par antibiotiques.

Des risques pour l’environnement !

L’augmentation de la production de viande liée directement à la hausse de la demande a également des effets non négligeables sur notre très chère planète. L’élevage d’animaux coûte énormément à l’environnement: déforestation, gaspillage et pollution des eaux, émission de dioxyde de carbone, pluies acides… A l’échelle mondiale, la production de bétail contribue plus au réchauffement climatique que la circulation des automobiles.

Repas chrono

Face une telle situation, des mesures ont été prises: pour le bien-être de l’humain les autorités de santé recommandent une consommation de produits carnés n’excédant pas une à deux fois par jour. Le Centre d’Information des viandes préconise d’en manger dans la limite de 500 grammes par semaine pour la viande rouge cuite et 300 grammes en ce qui concerne les viandes transformées (bacon, steak…).

Des restaurants de collectivités dans certains pays comme la Belgique, ont instauré la journée « Veggie », lors de laquelle tous les menus proposés ne contiennent que fruits et légumes.

Malgré les divers enjeux causés par une alimentation privilégiant viande, œuf, lait, les matières animales restent une source en micronutriments indispensables à notre organisme. Les exclure totalement de l’alimentation n’est pas une solution idéale pour la santé.

Commentaires

aiderégimes le 14/09/2016

Bonjour Corinne. C'est vrai, même si les petits élevages locaux ne sont pas exempts de l'utilisation d'antibiotiques, ils ont l'avantage de réduire l'impact sur l'environnement et peuvent généralement nourrir leurs bêtes avec de l'herbe et du fourrage toute l'année. La qualité de la viande est donc meilleure.

Corinne le 14/09/2016

Salut, à mon avis, il faut aussi privilégier les viandes qui proviennent de petits élevages. Généralement, les animaux sont mieux traités et la viande a meilleur goût. Pour cela, il existe des coopératives qui font du bon travail et qui proposent ce genre de produits, ainsi que des fruits et légumes locaux. Ça serait dommage de s'en priver.

Cliquez ici pour afficher tous les commentaires

Brigitte P. le 14/09/2016

Merci pour votre réponse ! Je vais essayer d'appliquer vos conseils petit à petit. Je ne pense pas avoir de mal à me passer de viande, je n'ai jamais trop aimé ça. Je m'autoriserai peut-être un peu de poisson de temps en temps, par contre.

aiderégimes le 13/09/2016

Bonjour Brigitte. Si vous choisissez une alimentation végétarienne ou végétalienne, nous vous conseillons tout d'abord de faire attention à votre apport en protéines, et surtout en acides aminés essentiels (constituant les protéines). En effet, rares sont les végétaux qui vous apporteront tous ces acides aminés essentiels, contrairement aux viandes. Il est donc conseillé de consommer des aliments qui se complètent, comme les légumineuses et les céréales. Pour l'apport en vitamines et minéraux, vous devrez manger suffisamment de fruits et légumes.

Brigitte P. le 13/09/2016

Bonjour, avec tout ce qu'on peut lire sur la viande, ça me fait un peu peur. J'aimerais pouvoir m'en passer, mais je ne sais pas vraiment comment faire et j'ai peur d'avoir des carences. Avez-vous des conseils ?

Par François le 13/09/2016

Moi, la viande, je ne pourrais pas m'en passer, j'aime trop ça. J'essaye de me modérer, mais j'en mange tout de même tous les jours, et sans remords.

Par Virginie le 12/09/2016

Salut à tous. Il était déjà évident que la charcuterie n'est pas très bonne pour la santé. Déjà parce qu'elle est souvent très grasse et/ou très salée. Maintenant, pour la viande rouge, si on mange aussi des œufs, du poisson, des produits laitiers pour compléter l'apport de protéines, il n'y a pas de raisons d'en consommer tous les jours.

Par aiderégimes le 12/09/2016

Bonjour Astrid. Les recherches actuelles ont montré que la consommation de charcuterie représente effectivement un risque accru de développer certains cancers. Cependant, pour la viande rouge, il n'existe pour l'instant que des soupçons. Concernant la charcuterie, les résultats s'expliquent en partie par la présence d'additifs nocifs pour la santé, dans les préparations. En bref, il est conseillé d'éviter de manger de la charcuterie, en tout cas de façon habituelle ou en trop grande quantité. Pour la viande rouge, la modération reste tout de même de mise. Reste les viandes blanches, qui semblent moins problématiques.

Par Astrid le 11/09/2016

Récemment, on a pu voir que les viandes rouges et charcuteries pouvaient être cancérigènes. Encore une bonne raison de limiter la consommation de viande ?

Par Chedlye le 16/08/2012

C'est un article très bien écrit, net, clair et simple à comprendre. Rien que le titre de l'article attise la curiosité. Bravo.

Par Zazi le 16/08/2012

Riche en infos et conseils précis. Merci.

Fitadium seche

© 2009-2018 Aideregimes.com | Contact | Copyright | Qui sommes-nous ?