Pourquoi faut-il éviter les plats cuisinés ?

La consommation de plats préparés est en constante augmentation depuis bien des années. Ce mode d’alimentation a séduit de nombreuses personnes attirées par la facilité de préparation de ces plats et par les photos aguicheuses vantant des plats magnifiques.

Serait-ce par manque de temps ou simplement par paresse que de plus en plus de gens se tournent vers ce genre de préparations ? Il est vrai que notre train de vie demande de plus en plus d'implication dans le travail, la famille et qu'il est facile de se retrouver fatigué et à court de temps pour se consacrer au mitonnage de petits plats. Pourtant, ces plats cuisinés ne sont ni des amis de la santé, ni de la ligne, ni du porte-monnaie. Mais pourquoi exactement faudrait-il les éviter ?

A cause des tromperies !

La photo fait envie, la promesse d’ingrédients succulents attire et pourtant il ne faut pas s'attendre à de la grande gastronomie et à un plat magnifique.

Tromperie sur la quantité ou la qualité d'ingrédients

En effet, dans de nombreuses préparations, des ingrédients qui semblent nobles et qui donnent envie sont mis en avant pour vendre le produit. Or, il a été constaté que dans une grande majorité des plats, ces ingrédients ne sont finalement présents qu'en part infime. Pourtant, ces mets sont valorisés en grosse lettre sur le packaging.

On vous promet, par exemple, un plat aux champignons et, lorsque vous le consommez il ne contient finalement qu'un pourcentage minuscule de ces champignons, vous les recherchez presque dans votre assiette. De même, on met en avant la richesse en bœuf de tel plat, mais si vous regardez bien l'étiquette, vous comprenez que ce n'est qu'un mélange de viandes de bœuf et de protéines végétales comme le soja. Les promesses des emballages sont donc souvent des leurres à la limite de la fraude.

Tromperie sur le visuel

On peut tout d'abord évoquer le fait que la photo sur l'emballage vous montre un plat aux couleurs chatoyantes, des mets brillants et qui semblent délicieux. Or, une fois dans votre assiette, c'est une toute autre histoire : les couleurs sont fades, l'esthétique du produit est souvent à l'opposé de ce que propose le packaging. Mais le problème va plus loin. Sur certains emballages de lasagnes au poisson on vous montre, par exemple, un beau filet de saumon. Or, le saumon qu'ils contiennent ne provient finalement que du grattage de l'arête du saumon et non de son filet.

De même, il est fréquent que les photos de ces plats cuisinés présentent des bons petits plats en suggérant qu'ils ont été cuisinés dans des vielles marmites en fontes et autres ustensiles qui font cuisine authentique. Or, détrompez-vous, ils sont tous cuits dans des usines et contiennent quantité d'ingrédients industriels. C'est la même histoire pour certaines recettes « maison » ou « régionales » qui n'en ont que le nom et qui ne correspondent à rien. Ce sont encore une fois des promesses creuses et il faut savoir éviter les pièges.

Tromperie sur l'ingrédient lui-même

Tout le monde a encore en tête le scandale survenu en 2013 lorsque le grand public a découvert que la viande de bœuf de certains plats cuisinés était en fait de la viande de cheval. C'est un phénomène qui n'est pourtant pas si isolé. En effet, cela peut arriver pour de nombreux ingrédients. Et cela peut même concerner les plats préparés et vendus par les grandes surfaces elles-mêmes. Des employés ont témoigné : on leur a ordonné d'utiliser un autre poisson que celui indiqué sur l'étiquette du produit qu'ils préparaient. Il arrive même que des ingrédients périmés soient utilisés et qu'on camoufle leur goût avec du fromage ou des épices. Avec les plats cuisinés, vous ne savez pas vraiment ce que vous mangez, rien ne le garantit et vous ne pouvez pas vous en assurer.

A cause des ingrédients dangereux !

Avec tout ça, il y a déjà de quoi douter sur l’intérêt d'acheter des plats cuisinés. Mais il y a encore pire, ce sont les risques que vous font prendre les ingrédients qui composent ces plats.

Acides gras trans

Parmi les graisses, il y a celles que l'on considère comme bonnes, il y a celle que l'on considère comme mauvaises, et il y a celles dont on peut dire qu'elles sont carrément nocives. Ce sont les graisses trans. Ce type de lipides est produit par hydrogénation afin d'éviter leur oxydation et stabiliser la préparation. Ces graisses sont utilisées de façon massive dans les plats cuisinés et les aliments industriels. Malheureusement, elles produisent des risques accrus d'accidents cardio-vasculaires, augmentent les risques de développer certains cancers et favorisent le diabète. Ce sont donc des ingrédients potentiellement dangereux.

Colorants et additifs

Les plats industriels en sont souvent bourrés. Ce sont ces ingrédients indiqués sur l'étiquette par la lettre E suivie de trois chiffres. Ils ont diverses fonctions dont le rôle de stabilisateur ou d'agent de texture mais ce sont aussi des colorants. Ces substances qui semblent inoffensives peuvent pourtant développer un risque potentiel lorsqu'elles sont ingérées de façon conjointe. Or, ces ingrédients sont souvent présents par poignée dans l'alimentation industrielle.

Les scientifiques ont, par exemple, découvert que l’additif E211 pouvait augmenter le risque d'hyperactivité chez les enfants le consommant avec d'autres additifs du type colorant. Il est donc conseillé d'éviter tout produit contenant trop d'additifs.

Sel

La teneur en sel des plats cuisinés n'est contrôlée par aucune loi et ces produits peuvent donc contenir une quantité de sel beaucoup trop forte. Une surconsommation de sel peut mener à des problèmes d'hypertension et d’obésité et il est donc conseillé d'éviter de consommer des plats préparés.

A cause de la pauvreté nutritive de leur contenu

Enfin, pour achever de vous convaincre, il est important de parler de la valeur nutritionnelle des plats préparés, qui ont beau paraître appétissant, ne sont pas des alliés pour garder la ligne.

Repas chrono

Les Sucres

Les glucides composant les plats cuisinés sont quasiment tout le temps des glucides qui possèdent un Index Glycémiques haut. Autrement dit, leurs sucres vont provoquer une prise de gras et de possibles problèmes de diabète sur le long terme. Ces glucides représentent un facteur de risque d’obésité et de toutes les maladies qui y sont liées.

Les Graisses

Nous avons évoqué les graisses trans mais ce ne sont pas les seules graisses des plats cuisinés. Il y a aussi toutes les graisses saturées qui sont couramment présentes dans ces produits. Ces lipides ne sont pas bien utilisés par l'organisme et ils ne sont pas essentiels. Votre corps va rapidement les mettre en réserve et ils peuvent représenter un risque accru de maladies cardio-vasculaires et d’obésité.

Les protéines

Déjà citées plus haut, les protéines des plats cuisinés ne sont pas forcément de bonne qualité et on les remplace quelques fois par des protéines végétales. Ces protéines sont souvent incomplètes et ne sont donc pas les plus intéressantes ni les plus « nobles ».

Conclusion

Les raisons d'éviter les plats cuisinés sont donc nombreuses tant pour préserver votre santé que pour préserver votre ligne. Il vaut donc mieux se passer de ces produits dont le prix est souvent élevé pour des ingrédients de basse qualité ou dont la présentation est tout simplement trompeuse.

A propos de l'auteur

Amélie, diététicienne, coach sportif, pratiquante de fitness de longue date. Bénéficiez gratuitement de mes conseils et retrouvez rapidement votre poids idéal !

© 2009-2020 Aideregimes.com | Contact | Copyright | Qui sommes-nous ?