Le régime sans gluten

Le gluten est un assemblage de protéines présent dans de nombreuses céréales et qui fait beaucoup parler de lui ces temps-ci. En effet, les chercheurs ont découvert que, non seulement certaines personnes étaient allergiques au gluten mais aussi que d'autres y sont intolérantes. Ces dernières souffrent de ce qu'on appelle la maladie cœliaque.

Cela pourrait s'arrêter là mais il semble qu'une troisième catégorie de personnes serait tout simplement sensible au gluten. Il serait beaucoup plus difficile de diagnostiquer ces cas et pourtant, ils seraient beaucoup plus nombreux que les intolérants et les allergiques.

Devant la multiplication des cas, un régime a vu le jour. Son objectif est simple : éliminer tous les symptômes en évitant les aliments contenant du gluten. Ce n'est donc pas un régime pour maigrir même si, vous le verrez, il peut tout de même faire perdre quelques kilos et mener à une silhouette plus fine.

Les différentes « sensibilités » au gluten

Suivant les personnes, la réaction au gluten est différente. Le corps de l'allergique réagit par une réaction au niveau du système immunitaire ce qui peut provoquer des troubles digestifs, des démangeaisons, un urticaire géant, voire, plus dangereux, un œdème de Quincke. Les réactions sont immédiates et peuvent être violentes.

Une personne souffrant de maladie cœliaque ne développe pas de symptômes directement à l'ingestion de gluten. C'est plutôt une réponse auto-immune qui se met en place dans son organisme et qui provoque des lésions de l'intestin. À long terme, ces lésions peuvent entraîner une difficulté à assimiler les nutriments, engendrant de la fatigue, des carences et un amaigrissement.

Sans gluten

Enfin, quelqu'un qui est « sensible » au gluten peut souffrir de ballonnements, de maux de tête, de douleurs articulaires et de fatigue. Il est encore difficile, à l'heure actuelle, d'expliquer le processus qui conduit à ces symptômes. Le diagnostic n'est pas non plus aisé puisque les moyens classiques, comme la prise de sang ou la coloscopie, ne permettent pas de diagnostiquer cette sensibilité.

Pourquoi le gluten est-il dangereux ?

À force de sélection et de manipulation génétique, l'être humain a réussi à augmenter la teneur des céréales en gluten et sans doute celle des anti-nutriments transportés dans ces aliments. De plus, comme le gluten est utilisé un peu partout, les consommateurs finissent par en ingurgiter des quantités énormes par rapport à ce qu'il est naturellement possible. C'est sans doute ce qui a fini par provoquer toutes ces intolérances et sensibilités, du moins, c'est ce qui a augmenté les symptômes. Car, selon certains, l'être humain n'est, de toutes façons, pas fait pour manger des céréales et les assimile donc mal.

Bien sûr, à part pour les allergies qui peuvent être fatales, les réactions des autres personnes ne sont pas mortelles, du moins à court terme. Par contre, elles peuvent rendre la vie difficile. De plus, à long terme, une intolérance peut réellement perturber l'organisme et l'irritation constante du colon peut faire le lit de cancers.

Comment appliquer le régime sans gluten ?

Le concept est vraiment très simple. Il suffit de ne plus consommer les aliments qui contiennent du gluten. Seulement, le gluten se trouve un peu partout. Et pour certaines personnes, appliquer le régime va demander un changement d'hygiène alimentaire assez drastique. Il est à noter que ce régime doit s'appliquer toute la vie si vous réagissez au gluten.
Les aliments à mettre de côté sont le pain, les pâtes, la semoule, la farine de blé, de seigle, d'orge, d'avoine, d'épeautre ainsi que tous les aliments qui contiennent ces farines ou les céréales dont ils sont issus.

Le gluten peut également être présent dans le sirop de glucose, certaines épices et protéines végétales. Ces derniers ingrédients sont souvent rajoutés aux préparations industrielles ce qui rend difficile l’identification des aliments à éviter. Le plus simple et de ne plus manger ce qui est produit industriellement et de se contenter d'aliments simples et naturels excluant les céréales.

Cependant, certaines céréales ne contiennent pas de gluten et peuvent donc être intéressantes. Le seul problème c'est qu'elles peuvent tout de même contenir des anti-nutriments et il est difficile de savoir si elles provoqueront des réactions. Il s'agit, par exemple, du riz, du maïs, du sarrasin et du quinoa.

Quels résultats en attendre ?

Comme la consommation de gluten et d'anti-nutriments est réduite, voire totalement éliminée, les symptômes des personnes qui y sont sensibles, intolérantes ou allergiques, disparaissent. La digestion devient plus facile, les ballonnements s'estompent, les maux de tête et les douleurs articulaires s'en vont. Bref, c'est le confort de vie qui revient et la promesse d'une meilleure santé.

Le ventre peut également sembler plus plat grâce à la disparition des ballonnements. De plus, si vous avez choisi de ne plus manger de céréales, ou de moins en consommer, il est possible que vous perdiez du poids grâce à un apport moindre en glucides. Attention cependant de ne pas compenser en mangeant des aliments trop gras. Par contre, il faut tout de même veiller à manger un minimum de glucides. Les fruits et légumes sont à consommer en grande quantité, par exemple. Certains tubercules peuvent aussi être au menu quelques jours dans la semaine, tout comme les légumineuses.

Un point sur les produits laitiers

Il n'est pas rare que les personnes sensibles au gluten le soit également au lactose. Les produits laitiers, comme les céréales, ne sont consommés par l'être humain que depuis peu, si on observe son histoire sur la globalité. De plus, le lait est censé être un aliment destiné au nourrisson. Tout cela explique que beaucoup de personnes y soient intolérantes.

Le régime sans gluten pourrait donc ne pas suffire à réduire tous les symptômes d'une personne qui est aussi intolérante au lactose. Dans son cas, il faudra également éviter tous les produits laitiers afin d'obtenir de véritables résultats. Pour maintenir un bon apport en calcium, il faudra alors veiller à manger des aliments qui en contiennent comme les crucifères et les amandes. Une eau minérale pourra combler le reste des besoins.

A propos de l'auteur

Amélie, diététicienne, coach sportif, pratiquante de fitness de longue date. Bénéficiez gratuitement de mes conseils et retrouvez rapidement votre poids idéal !

© 2009-2020 Aideregimes.com | Contact | Copyright | Qui sommes-nous ?