Comment faire des collations saines ?

Les occasions ne manquent pas de se laisser aller au grignotage. Il suffit de s'ennuyer un peu, d'éprouver de l'anxiété ou de la peine et c'est le drame : vous vous jetez sur la première friandise venue. Le pire, c'est que cela peut tout simplement être une habitude. Pourtant, grignoter peut devenir un problème pour la ligne car cela déséquilibre votre alimentation et apporte à votre corps des calories dont il n'a pas forcément besoin.
Il faut donc perdre cette habitude et la remplacer par des repas complets et de vraies collations. Nous allons voir comment transformer le grignotage en une alimentation saine et équilibrée.

Combattre le grignotage !

La première étape pour arrêter de grignoter, c'est tout d'abord de faire le bilan de son alimentation. Comment mangez-vous pendant vos repas ? Prenez-vous souvent autre chose hors des repas principaux ? Soyez réaliste et franc avec vous-même. Si vous vous apercevez que le grignotage est effectivement l'une de vos habitudes, demandez-vous pourquoi il l'est devenu.

Beaucoup de personne mangent pour se rassurer et combler un manque. Cela provient souvent de l'enfance, où certains aliments gras ou sucrés, comme les friandises, ont inconsciemment été associés à une récompense et à un réconfort. Devenues adultes, ces personnes ressentent le besoin de grignoter lorsqu'elles ne se sentent pas bien.
Pour d'autres, l'habitude est venue d'elle-même, il pouvait s'agir d'un petit plaisir ponctuel qui a fini par se répéter. Dans tous les cas, une fois l'habitude repérée, il va falloir s'en détacher.

Grignotage

L'une des stratégies est bien sûr d'identifier d'où vient le problème. S'il est psychologique, il faut essayer de travailler dessus afin de dissocier les mauvais comportements alimentaires et les émotions.

S'il ne s'agit que d'une habitude, en prendre conscience permet déjà de régler une bonne partie du problème. Quel que soit votre cas, il faut également éviter les situations à risque. Cela veut dire que vous devez essayer de vous occuper et de vous détendre mais aussi de ne pas avoir faim. Pour cela, rien de mieux que des repas complets et équilibrés pour vous caler l'estomac longtemps. Mais il est également possible de programmer des collations entre vos repas. Ces mini-repas vont alors être une occasion de faire le plein de bons nutriments, donc de choisir ce que vous mangez sans vous laisser guider par vos envies mais plutôt par vos besoins.

Organiser de vraies collations

Si malgré vos repas vous avez toujours faim dans la matinée ou l’après midi, vous pouvez mettre en place de légères collations. Mais oubliez tout de suite les chips et les sucreries. Ces aliments sont surtout riches en graisses et en sucres. Ils n'ont pas d'intérêt nutritif, n'élimineront pas efficacement la sensation de faim et risquent surtout de vous faire prendre du poids. Une collation équilibrée doit se composer d'aliments sains. Le mieux est peut-être de faire un vrai mini-repas composé de protéines, de légumes et d'un peu de féculents. Ainsi, vous apporterez les nutriments dont votre corps a vraiment besoin ainsi que des vitamines et minéraux.

Mais, bien sûr, ce n'est pas une chose très habituelle que de faire un petit repas au goûter ou dans la matinée, et cela peut être trop riche. Il existe alors quelques solutions pour adapter cette collation à vos goûts et vos besoins.

Les astuces pour réussir

Le but d'une collation, quand on veut garder la ligne, c'est surtout de calmer sa faim. Il faut donc tout d'abord se demander si votre attirance vers la nourriture est motivée par un véritable besoin où juste une envie. Dans ce dernier cas, il vaut mieux essayer de se changer les idées et s'occuper à autre chose. Faire du sport est une bonne solution car cela vous permettra, en plus, de brûler des calories.

Mais si vous êtes vraiment motivé par le besoin de nourriture de votre corps, vous pouvez privilégier certains aliments plus que d'autres. Les fruits sont de bons alliés car ils conjuguent un goût sucré avec une faible teneur en calories. De plus, le fait qu’ils regorgent d'eau va rapidement combler votre estomac et apporter les vitamines dont votre corps a besoin.

Une tranche de jambon ou des produits laitiers maigres sont aussi un choix intéressant pour apporter des protéines à votre organisme. Ces nutriments sont également connus pour posséder un potentiel rassasiant élevé. Vous pouvez également jeter votre dévolu sur des légumes à croquer. Tomates cerise, radis, bâtonnets de carotte... Ils sont bons pour la santé et contiennent très peu de calories. En dernier recours, il est également possible de manger un peu de pain complet, plus riche en calories, mais qui devrait calmer les besoins en énergie de votre organisme pour longtemps.

Une dernière astuce : buvez de l'eau. Celle-ci peut réduire votre faim pendant un temps. Le thé vert est un bon choix, il combine un effet sur la combustion des graisses avec un effet coupe-faim.

Commentaires

Natasha le 30/09/2016

Salut ! Je crois que votre article a réussi à me faire prendre conscience que, si je grossis, c'est que j'ai trop l'habitude de grignoter entre les repas. Je vais essayer de mieux manger dorénavant ! Plus facile à dire qu'à faire, mais c'est déjà un premier pas.

Béatrice le 30/09/2016

Moi aussi, je mange assez mal finalement. Aux repas, je n'ai pas très faim... Et puis, après, je finis sur le canapé à manger des chips, même si je sais que ce n'est pas bien.

Cliquez ici pour afficher tous les commentaires

Aiderégimes le 01/10/2016

Bonjour Béatrice. Votre cas n'est pas rare. De nombreuses personnes prennent des repas déséquilibrés et se mettent à grignoter par la suite. En prendre conscience est déjà bien. La prochaine étape, c'est de vous organiser pour faire des repas complets, équilibrés et sains. Avec cela, vous ne devriez plus avoir faim le reste du temps. Et, si c'est encore le cas, vous pourrez alors organiser des collations saines, comme indiquées dans l'article.

Tatiana le 01/10/2016

Dans mon cas, je ne mange pas vraiment par faim. Enfin, je ne crois pas. C'est plus dans les périodes de stress ou quand j'ai du chagrin. Voire quand je m'ennuie. C'est difficile à contrôler.

Aiderégimes le 02/10/2016

Bonjour Tatiana. Votre cas un peu différent car vous ne mangez pas forcément par faim, mais peut-être pour compenser un manque. Pour régler ce problème, il est possible de passer par un psychologue pour analyser la situation et trouver des solutions. Un hypnothérapeute peut aussi vous aider.

Alex le 03/10/2016

Que manger comme fruits pour combler une petite faim ? J'ai tendance à me jeter sur du chocolat, mais ça ne suffit pas.

Aiderégimes le 03/10/2016

Bonjour Alex. L'un des fruits phare de la collation, c'est tout simplement la pomme. Sa teneur en eau et en fibres en fait un allié puissant contre la faim. De plus, elle est pauvre en calorie. Il suffit donc de manger une pomme de bonne taille, et vous devriez être comblé. Si vous le voulez, un carré de chocolat noir ne devrait pas vous faire de mal, mais mieux vaut vous limiter à ce carré.

Alex le 04/10/2016

Merci pour votre réponse ! Et votre article, en passant. Je vais essayer ça !

Marie-Lou le 04/10/2016

Je n'aime pas l'eau nature. Que puis-je consommer d'autre pour couper ma faim ?

Aiderégimes le 04/10/2016

Bonjour Marie-Lou. L'eau est la seule boisson indispensable pour l'organisme. Mieux vaut essayer de vous y habituer petit à petit. Pour donner un peu de goût, vous pouvez y ajouter du jus de citron. Vous pouvez aussi boire du thé ou de la tisane. Evitez, par contre, les boissons sucrées comme les sodas ou jus de fruits avec du sucre ajouté. Un jus de fruit 100 % pur jus, peut aussi être consommé de temps en temps.

Fitadium seche

© 2009-2018 Aideregimes.com | Contact | Copyright | Qui sommes-nous ?